Requalification de la rue Garibaldi

logo-grand-lyon

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, mes chers collègues.
 
Après des années d’esquisses, le projet global de requalification de la rue Garibaldi va enfin démarrer !

Quand on pense à la rue Garibaldi, la première image qui vient à l’esprit est celle d’une autoroute urbaine qui traverse trois arrondissements (6e, 3e, 7e). Les voitures y roulent à une allure souvent démesurée, la promenade y est désagréable, voire impossible. Bien plus, avec ses trémies, cette rue peut parfois être un fossé entre deux parties de la ville. C’est une coupure difficile à vivre pour les habitants.  Pourtant, cette rue est utile pour les déplacements dans notre ville, et pour son économie. C’est là toute la difficulté de son aménagement. En bannir l’automobile serait donc un contre sens. Ce serait oublier que dans développement durable, il y a aussi développement.

Le projet qui nous est présenté devrait parvenir à concilier les impératifs d’amélioration du cadre de vie et de desserte urbaine. Il ne se fera pas en une seule fois, mais cette avancée progressive des travaux permettra de ne pas encombrer les autres rues.

Le dossier de ce soir consiste dans le lancement de la concertation préalable. Nous notons avec satisfaction, pour l’avoir demandé à plusieurs reprises, que l’aménagement au niveau de la caserne Sergent Blandan dans le 7ème arrondissement sera réalisé dans la 1ère phase d’aménagement en même temps que les travaux dans la portion Vauban-Bouchut. Cette évolution nous paraît essentielle pour le succès du futur parc urbain Sergent Blandan que les lyonnais attendent avec impatience.

Enfin, et puisque nous lançons une concertation, nous voulons vous interroger sur le devenir des trémies. Le projet prévoit d’en supprimer, ce qui nous paraît une bonne chose. Mais que vont devenir ces espaces une fois les entrées et sorties bouchées. Va-t-on laisser des espaces vides sous la rue ? Ne serait-il pas envisageable de les réutiliser, par exemple, mais ce n’est qu’une idée parmi d’autres, pour y installer des parkings souterrains ? En tout cas, une réflexion approfondie doit être menée sur le devenir de ces espaces. 

Notre groupe votera ce rapport.

Je vous remercie pour votre attention.

lyoncapitaleCette intervention a été reprise par LyonCapitale dans son édition du mercredi 28 avril 2010.

Restons en contact !

One Reply to “Requalification de la rue Garibaldi”

  1. après la rue garibaldi devenu quasi piétonne il ne manque plus que l’axe Nord Sud (quai du Rhône rive droite) à transformer en quai semi piéton.
    Cette option est certes très agréable pour les badauds, très publicitaire pour le look écolo de la ville.
    l’inconvénient est qu’il n’y a plus aucun axe de distribution de la ville , ni NS ni EO.
    une solution d’axe souterrain avec des accès et des sorties bien ciblées me semble conjuguer les deux nécessités
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *