Réaménagement de la rue Garibaldi sur trois arrondissements : 3e, 6e et 7e

Intervention du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon »

Monsieur le Maire, Chers collègues,

Grâce à la commission générale, nous en savons un peu plus sur les enjeux du réaménagement de la rue Garibaldi.

En ce qui concerne la délibération proposée, nous approuvons bien sûr la délégation de maîtrise d’ouvrage que vous proposez, et la mise en œuvre par le Grand Lyon des ouvrages relevant de la compétence de la ville.

Nous souhaitons que lors de l’application de cette convention de maîtrise d’ouvrage unique, les élus lyonnais et particulièrement ceux des arrondissements concernés puissent être régulièrement informés des grandes étapes du projet et de sa mise en œuvre.

Le projet proprement dit n’appelle pas d’observation de notre part dans ses objectifs généraux, tels qu’ils résultent des conclusions de la concertation préalable de l’année 2010. Civiliser la cohabitation des usages sur des espaces mixtes bien traités va  fort heureusement à l’encontre des principes fonctionnalistes qui ont conduit à l’urbanisme sur dalle et à la séparation des espaces pour piétons, voitures et autres livraisons, principes qui avaient trouvé un début d’application sur l’îlot central de la Part Dieu. Passerelles, trémies et autres escalators symbolisaient avec laideur une ville prétendument moderne à l’image de la Métropolis de Fritz Lang.

Il est bien déplorable que ces utopies aient conduit à construire à l’époque des ouvrages très onéreux, engendrant un coût de démolition très important en vue de rendre la ville à ses usagers, habitants et employés.

Nous exprimerons toutefois un regret et quelques inquiétudes sur le projet tel qu’il nous est présenté :

Regret de voir cette opération se dérouler sur deux, et peut-être 3 mandats successifs, ce qui va engendrer des nuisances de travaux à répétition sur cet axe de transports privés et publics pendant de très longues années. C’est le résultat de vos arbitrages, mais nous contestons ce choix comme nous avions déjà eu l’occasion de vous le préciser lors de la présentation de votre plan de mandat.

Dans le détail de l’aménagement proposé, nous espérons une solution utile et économiquement viable au traitement des espaces souterrains des actuelles trémies. Le comblement pur et simple nous semble à exclure. Avez-vous des solutions pour rentabiliser ces espaces ? Le stationnement résidentiel a-t-il été envisagé ? La solution hydraulique évoquée par votre adjoint à l’urbanisme a-t-elle une rentabilité écologique en permettant par exemple le lavage des voiries à bon compte ?

Quant au fonctionnement du transport à double sens en site propre, il semble compromis pendant de longues années tant que l’axe entier de la Tête d’Or à Berthelot ne sera pas réalisé : un argument supplémentaire pour une continuité des études et des travaux sur l’ensemble du parcours.

Je vous remercie

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité