Projet Rives de Saône secteur ZAC Confluence 1 – Convention avec la SPL Lyon Confluence

ville-de-lyonIntervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le maire, mes chers collègues,

Comme nous avons pu le constater déléguer la gestion des équipements publics à un satellite de la Ville, je veux parler ici de la SPL Lyon Confluence que vous présidez Monsieur le Maire, n’est pas nécessairement synonyme d’efficacité : rappelons nous le débat ici même en mars dernier sur le quai Rambaud, où nous constations que l’avant projet proposé avait échappé au contrôle des élus à cause de cette délégation de maîtrise d’ouvrage.

Les principales erreurs ont donc été rectifiées par un ultime amendement!
Plus généralement la Cour des comptes, dans le rapport sur les finances des collectivités locales qu’elle va publier mi-octobre, tire la sonnette d’alarme sur les risques que représente la multiplication des structures satellites : dérive budgétaire, difficulté de contrôle, dérive au niveau des rémunérations.

Le projet Rives de Saône avance bien. Nous le savons puisqu’il suffit de suivre vos inaugurations. Nous avons eu l’inauguration du débouché de la passerelle du palais de justice, demain nous aurons celle de la promenade du défilé de la Saône, et puis juste après nous aurons la pose de la première pierre de l’espace Kitchener-Marchand et bas-port Rambaud. N’est-ce pas là un bon programme ?

Monsieur le maire vous ne dupez personne ici. L’inauguration du débouché de la passerelle du palais de justice était une démonstration militante. Nous n’avons pas assisté à l’inauguration d’un équipement, mais à un meeting politique financé avec les deniers publics !

En ce moment vous cumulez les inaugurations d’équipements publics sous la forme de réunions de propagande. Cela n’est pas normal, une fois de plus, vous faites fi de toute éthique en la matière, mais, Monsieur le maire, souvenez vous que la jurisprudence Sarkozy est passée par là.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *