Participation financière à l’étude de cadrage – Gare de la Part-Dieu

ville-de-lyonIntervention de Mme Bernadette Bertrix-Veza au nom du groupe « Lyon Démocrate – MoDem »

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

A l’occasion de cette étude, je voudrais formuler quelques remarques, au nom du groupe Lyon Démocrate – MoDem, sur les aménagements ferroviaires appelés à changer la façon de se déplacer vers notre ville.
Diversifier les points d’entrée dans la ville est une nécessité. Ainsi, notre groupe est satisfait de la récente ouverture de la gare Jean Macé. Lyon sera désormais accessible plus rapidement depuis Bourgoin-Jallieu, Valence, Vienne, Mâcon ou Bourg-en-Bresse.

Mais pour nous la création d’un passage souterrain direct entre la gare et la station de métro dès l’ouverture de la gare était indispensable pour éviter l’engorgement de la circulation quand 6000 piétons croiseront les vélos, bus, tramways et automobiles à l’angle Jaurès-Berthelot. Nous souhaitons donc que ce chantier soit très rapidement engagé.

Pour atteindre cet objectif de diversification des points d’entrée dans la ville, il est important de développer une autre gare à proximité de Lyon, je veux parler de Saint-Exupéry, bientôt relié à la Part-Dieu en 25 minutes avec le Rhône-Express. Saluons d’ailleurs l’action du Conseil Général du Rhône, qui a permis la réalisation de ce trajet par tram-train. A compter du 9 août 2010, cette ligne sera un atout de plus dans le développement et l’internationalisation de Lyon et de sa métropole.

Mais venons-en à présent à l’engorgement de la gare de la Part-Dieu. Nous le savons, cet équipement n’est plus adapté à l’accroissement du trafic. Certes, le technicentre de la Guillotière permet de supprimer certains passages de trains en transit. Des travaux de réaménagement sont déjà en cours, et dans le cadre du CPER 2007-2013 des études sont menées. Enfin RFF travaille à la création d’un 11ème quai coté Villette en 2012. Mais il faudra aller plus loin.

La Part-Dieu est une gare dimensionnée, rappelons-le, pour 35 000 voyageurs par jour, or elle en accueille 85 000. La situation ne va pas s’améliorer puisqu’on prévoit 160 000 voyageurs par jour d’ici 2020. La dynamique du quartier de La Part-Dieu, avec la densification des immeubles tertiaires amplifie le phénomène. Il apparaît dès lors incontournable de préparer la construction de voies ferroviaires urbaines souterraines, à l’image de ce qui se fait à Barcelone ou à Stuttgart, pour arriver à un futur doublement de la gare de La Part-Dieu, … Nous sommes attachés à un équilibre entre TER (déplacements de proximité du bassin de Lyon) et TGV. Des capacités supplémentaires doivent être trouvées pour un véritable réseau RER plus dense que l’actuel système de trains régionaux. D’ailleurs, nous souhaitons souligner l’importance de maintenir la gare routière sur le site de la Part-Dieu pour conserver l’objectif de multi-modalité auquel nous sommes attachés.

En revanche, nous regrettons que les Collectivités Territoriales aient laissé le choix du cabinet d’études à la SNCF. En effet, AREP est une filiale de la SNCF et ce choix nous étonne. L’impact urbain d’une étude trop orientée sur le métier du transporteur sera-t-il maitrisé ? Il ne faudrait pas que la SNCF mène indirectement des travaux qui contrarient l’ouverture des lignes à la concurrence Dans le même esprit nous souhaitons que les collectivités locales obtiennent que les différentes autorités organisatrices des transports (SYTRAL, Région Rhône-Alpes, Département du Rhône) puissent installer dans l’enceinte même de la gare un espace commercial multimodal.

Monsieur le Maire, mes chers collègues, le groupe Lyon Démocrate – MoDem votera cette délibération. Mais nous demandons que le Conseil Municipal soit informé très régulièrement de l’avancée de cette étude. L’avenir de la gare de la Part-Dieu constitue un enjeu majeur pour l’avenir de notre ville, aussi doit-il être débattu par l’ensemble des élus en amont de toutes les décisions.

Je vous remercie

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *