Partenariat Musée Gadagne/BNP-ParisBas – Avenir de l’Hôtel-Dieu

ville-de-lyonIntervention de Christophe Geourjon au nom du groupe  « Lyon Démocrate – MoDem »

Monsieur le Maire, chers collègues,

Je souhaite à l’occasion de ce dossier qui touche doublement au patrimoine Lyonnais via le Musée Gadagne mais aussi via les fêtes du 8 décembre évoquer un autre élément de notre patrimoine, je veux parler de l’Hôtel-Dieu et de son avenir.

Nous vous avons adressé en début de semaine dernière, Monsieur le Maire, un courrier à ce sujet. Cependant, à la veille de la remise des projets privés de luxueux réaménagements le groupe « Lyon Démocrate – MoDem » souhaite réaffirmer son attachement à une réelle ouverture aux Lyonnais de ce lieu symbolique.

Nous reformulons 2 propositions permettant de donner un nouvel élan au site :

1ère alternative : Un site prestigieux pour notre Université
A l’image des grandes universités étrangères (Oxford, Heidelberg, Cambridge, …) l’Université de Lyon mérite un siège prestigieux et emblématique. L’Hôtel-Dieu pourrait parfaitement remplir ce rôle. Cette implantation marquerait un retour aux sources puisqu’à sa fondation l’Hôtel-Dieu était également un lieu de formation.

2ème alternative : Un site prestigieux pour un projet majeur : Le Musée des Confluences
Seule cette implantation permettrait véritablement d’ouvrir ce site prestigieux aux Lyonnais tout en renforçant le rayonnement international de notre métropole. Cette localisation permettrait également d’assurer le développement du Musée des HCL.

Les 2 propositions que nous faisons sont à la fois concrètes, ambitieuses, respectueuses du patrimoine des Lyonnais et financées. Nous ne doutons pas, Monsieur le Sénateur-maire, de votre attachement au patrimoine de Lyon. Aussi espérons nous que vous étudierez avec attention et ouverture d’esprit ces propositions qui sont partagées par de nombreux Lyonnais.

Juridiquement l’Hôtel-Dieu fait partie du patrimoine immobilier des HCL dont vous êtes président au titre de votre fonction de Maire de Lyon. Nous estimons cependant que l’avenir de ce site emblématique ne peut être sérieusement envisagé sans y associer le conseil municipal de Lyon. Nous vous demandons donc officiellement d’inclure notre instance dans le processus de décision.

Je vous remercie,

media7Notre intervention a été reprise par Le Progrès dans son édition du mardi 15 décembre, sur le site de Lyon Capitale et a fait l’objet d’un article dans Les Potins d’Angèle (édition du 17 décembre).

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *