Lyon Confluence – Débat sur les orientations du Projet d’aménagement et de développement durable (PADD)

Intervention du groupe «Centristes & Démocrates pour Lyon»

Monsieur le Maire, mes chers collègues,
Dans le cadre de la 2ème phase de Lyon Confluence sont soumis au débat les orientations générales du PADD qui s’articulent autour de 3 axes :

  • renforcement de l’hypercentre
  • création d’un quartier diversifié et supposé desservi par les réseaux en transport en commun de l’agglomération
  • promotion d’un urbanisme à faible empreinte écologique

Depuis quelques mois la phase 1 de Confluence devient une réalité. Malheureusement la réalité n’est pour le moment pas à la hauteur des ambitions affichées. Problèmes au niveau de l’accès au haut débit, problème d’isolement, problème dans la distribution du courrier, problème dans le ramassage des ordures ménagères et problèmes en termes de desserte.

Poursuivre le développement de l’hyper centre suppose par définition une grande accessibilité depuis l’agglomération entière, et pas seulement « sur des courtes distances ». La continuité avec le centre actuel est fortement compromise par l’insuffisance des mesures de désenclavement sur la barrière Perrache, sur l’autoroute A7 non déclassée, et sur la Saône.

Comme nous l’avions déjà indiqué au début de l’année dans cette même assemblée nous regrettons votre décision de ne pas prolonger le métro jusqu’à Confluence. Cette décision est lourde de conséquences et malheureusement les Lyonnais devront la subir pendant les 20 prochaines années.

Vous avez décidé de prolonger la ligne T1 du Tramway reconnaissez avec nous que pour la fréquence et la capacité le compte n’y est pas. La qualification d’hyper centre suppose en effet une forte densité d’habitants, de salariés et aussi d’équipements et de commerces d’agglomération.

Même si le prolongement du T1 jusqu’à Gerland devrait légèrement améliorer la situation, nous vous demandons à nouveau de programmer rapidement le prolongement de la ligne T2 jusqu’à Confluence. Les travaux nécessaires ainsi que les budgets à mobiliser sont relativement faibles. Cette prolongation constitue pour nous une priorité et un pis-aller en vue d’améliorer le désenclavement à court terme de ce nouveau quartier de Lyon.

La halte ferroviaire envisagée au Sud de la Presqu’île aurait pu compenser en partie cette insuffisance de desserte lourde : où en est ce projet ? Allez-vous en accélérer l’échéance ?

De même, il nous paraît important que la réalisation du nouveau pont des Girondins soit également accélérée. En effet ce nouveau pont sur le Rhône aurait le double avantage de désenclaver Confluence mais aussi de renforcer l’intégration du quartier de Gerland au cœur de Lyon.

Enfin, pour être dans l’actualité, la Ville et la Communauté urbaine me semblent particulièrement absentes des projets et du débat ouvert par l’État sur l’avenir des prisons Saint-Paul et Saint-Joseph. Pouvez-vous nous rassurer sur ce point ?

Je vous remercie.

Nos propositions ont été reprises par les sites Lyon Politique et LyonMag en date du mercredi 13 octobre.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité