Frais de communication pour le bilan de 10 ans de gestion municipale

Question orale posée par Christophe Geourjon au nom du groupe «Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI»

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Nous avons tous reçu ces derniers temps dans nos boites aux lettres le journal Lyon Citoyen, les magazines d’arrondissement et Grand Lyon Magazine.

Nous avons tous également vu fleurir dans les rues de notre ville des grands panneaux publicitaires à la gloire de votre action municipale. Des pages entières ont aussi été achetées dans la presse locale pour y diffuser vos dithyrambes ! Personnellement, j’en ai eu le vertige.

Ce que nous venons de subir fin février, avant le début du délai fatidique d’un an qui précède l’élection municipale, s’apparente à un matraquage de communication. Vous avez d’ailleurs poussé le cynisme jusqu’à utiliser dans des documents publics les fameux cœurs roses et la référence à Aimer Lyon, votre slogan de 2008.

Monsieur le Maire, il est certes de votre responsabilité de communiquer, d’informer nos concitoyens sur les actions de la Ville, sur les travaux en cours. Mais ceci ne vous autorise pas a communiquer dans le seul but de valoriser votre action. De plus, vous attribuez à la Ville de Lyon des actions conduites par le Grand Lyon, par d’autres collectivités territoriales ou même par les universitaires et entrepreneurs lyonnais.

Cela ne vous donne pas non plus le droit de tout faire, en cette période de crise des finances publiques et de hausse du chômage. Un minimum d’éthique aurait dû vous inciter à respecter le travail des partenaires de la ville, à plus de modestie vis-à-vis de ce qu’il reste à accomplir, et à plus d’économies.

Pouvez-vous nous indiquer le montant des budgets mobilisés pour cette action de communication de grande ampleur ?

Je vous remercie

Intervention reprise par LyonCapitale dans son édition du mardi 12 mars.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *