Ecrêtement de l’indemnité du Maire

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon »

Monsieur le Maire, chers collègues,

Le législateur a prévu que dans les cas de cumul de mandats la totalité des indemnités perçues par un élu soit plafonnée à 1,5 fois l’indemnité parlementaire. En cas de dépassement du plafond autorisé, il pourra être procédé à l’écrêtement de cette somme. Nous sommes typiquement dans ce cas concernant les indemnités perçues par Monsieur le Maire.

Ainsi, le rapport que vous nous présentez propose de répartir les 8 268,20 € écrêté mensuellement au bénéfice 17 élus pour des sommes allant de 92€ à 1015€ mensuels.

Nous estimons que ce système d’écrêtement crée une relation de dépendance entre élus qui n’est pas saine.

Aussi, dans un esprit de rénovation des pratiques politiques, la Ville de Lyon s’honorerait, à proposer la suppression de ce système de reversement des écrêtements. Les sommes dépassant le plafond autorisé restant dans le budget municipal au profit de l’ensemble des Lyonnais.

Dans le cas présent cela représenterait une économie, pour la durée de ce mandat de 595 310 €. Si on intègre à ce calcul les écrêtements versés par Jean Louis Touraine ainsi que Sylvie Guillaume l’économie serait encore plus importante et atteindrait la somme de : 922 219 €.

J’ai noté avec plaisir que votre adjoint aux finances, Monsieur Brumm, partage sensiblement ce point de vue.

Dans ces conditions, le groupe « Centristes et Démocrates pour Lyon » s’abstiendra sur ce rapport.

Je vous remercie.

Intervention  reprise dans son édition du jeudi 14 avril par Les Potins d’Angèle

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *