Dotations aux arrondissements pour l’année 2013

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le sénateur-maire, président du Grand Lyon et autres syndicats intercommunaux, chers collègues,

« C’est clair que dans mon programme, j’ai prévu une profonde décentralisation sur les mairies d’arrondissements. (…) Cela veut dire qu’il faut complétement décentraliser au niveau des mairies d’arrondissement, là vous êtes au plus près des gens. Donc on va décentraliser beaucoup : école primaire, sports de quartier, un peu la culture. Je crois beaucoup au fait qu’un jour Lyon 440.000 habitants n’existera plus, il n’existera qu’un Lyon qui fera 1.500.000 qui s’appellera Lyon et puis après il y aura des pouvoirs de proximité de 40 000 personnnes à peu près. »

Ces mots auraient pu être les nôtres. Mais ils sont les vôtres. C’était votre programme pour les municipales de 2001. Une fois élu vous ajoutiez même :

« Les aspirations de Lyonnais (…) concernent d’abord les problèmes de la vie quotidienne, des problèmes tous simples mais qu’il nous faut résoudre. (…) Cela demandera que nous sachions décentraliser les services de la Communauté Urbaine pour les placer dans chaque arrondissement sous l’autorité du Maire d’Arrondissement- qui partout, à Lyon, est le premier référent de nos concitoyens. »

Et depuis ? Rien.

En attendant, monsieur le maire, c’est parce que nous sommes en complet accord avec ce que vous déclariez en 2001, c’est parce que nous préferons les actes aux paroles que nous ne voterons pas la délibération que vous nous proposez cet après-midi.

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *