Avis du Conseil municipal de Lyon sur la demande de déclaration d’intérêt général du projet de grand stade à Décines-Charpieu.

ville-de-lyonIntervention de Christophe GEOURJON au nom du groupe « Lyon Démocrate – MoDem »

Monsieur le Maire, mes chers collègues

 

OUI, Monsieur le Maire, un grand stade est un équipement d’intérêt général.

En effet un grand stade par l’ampleur des évènements qu’il peut accueillir (matchs de foot, de rugby, spectacles, évènements divers) peut contribuer au rayonnement de notre agglomération. D’autre part, l’approche architecturale de ces arènes du XXIème siècle permet une bien meilleure communion entre supporters et joueurs, entre spectateurs et artistes.

NON, Monsieur le Maire, votre projet OL land n’est pas un équipement d’intérêt général.

  • D’abord parce que ce projet dépasse très largement le cadre d’un grand stade. De l’aveu même de Jean-Michel Aulas seulement 6 hectares sur les 54 du projet seront utilisés par le grand stade ! Il comporte dés maintenant 12 000 m2 de bureaux et 40 000 m2 de centre de loisirs. Pour donner un ordre de grandeur cela correspond peu ou prou à la surface commerciale du Carré de Soie. Le projet comporte également 2 hôtels, dont un orienté ‘centre de remise en forme’. Ce sont ces équipements qui vont permettre au groupe OL de diversifier ses sources de revenus et ainsi de mieux satisfaire les actionnaires.
  • 2ème point : les dessertes en transports en commun ainsi que les infrastructures d’accès ne seront pas suffisantes. Plus précisément le fait qu’un spectateur doive utiliser plusieurs modes de transport rend ce montage très fragile quand il s’agit de transporter près de 60 000 spectateurs.
  • 3ème point : Le développement de l’Est lyonnais, que vous prenez habituellement comme prétexte pour justifier l’implantation au Montout de l’OL Land, aurait besoin d’un réel maillage de transports publics lourds, et d’une rationalisation des voiries héritées des anciennes zones rurales. Les infrastructures de transport que vous déployez pour l’OL Land ne sont pas à la hauteur des enjeux de l’Est Lyonnais.
  • 4ème point : Le projet tel que vous l’avez monté ne défend pas l’intérêt général des finances des Lyonnais. En effet ces investissements sont réalisés à l’usage unique d’un groupe privé. Je me permets de rappeler que nous parlons de 108 M€ uniquement pour le Grand Lyon. Pour fixer les idées cela représente plus de trois fois l’investissement du Grand Lyon dans le cadre du projet Lyon-Cité-Campus (seulement 32 M€). Ce projet universitaire a pour vocation de former les générations futures de Lyonnais et de  préparer l’avenir économique de notre agglomération en favorisant l’innovation. Plus globalement, l’ensemble des pouvoirs publics va dépenser plus 200 M€, budget prévisionnel, pratiquement au service exclusif de la société privée OL groupe.
  • 5ème point : Contrairement a ce que nous vous avions demandé dans les conclusions de la commission d’information et d’évaluation sur le devenir des équipements sportifs de Gerland, vous n’avez pas lancé l’étude indispensable sur la faisabilité ainsi que le coût de la reconversion du stade de Gerland afin d’accueillir le LOU-rugby ainsi que des évènements sportifs, culturels, ou évènementiels requérant une capacité de 15 à 20 000 spectateurs. Je profite de l’occasion pour féliciter le LOU du très bon résultat de dmanche dernier contre Pau et pour nous souhaiter un autre succès contre La Rochelle dimanche prochain, succès qui nous ouvrirait les portes du TOP14. Il est vrai que le chiffrage de ces aménagements aurait encore alourdi la facture publique du projet.
  • 6ème point : Nous craignons que cet équipement n’aboutisse à terme à un véritable changement de la sociologie des spectateurs. En effet aujourd’hui le foot, comme le rugby, sont des sports populaires. Jean-Michel Aulas lui-même indique dans le rapport financier d’OL groupe que le grand stade je cite « permettra une montée en gamme des prestations » et qu’en moyenne chaque spectateur dépensera plusieurs dizaines d’euros en produits dérivés et restauration (contre seulement quelques euros aujourd’hui). Associé au coût de l’abonnement, le budget augmentera donc très sérieusement et ne sera plus à la portée de toutes les bourses.

Afin de ne pas alourdir le débat je ne parlerai pas des nombreux points encore en suspens : taxe sur les spectacles, obligation d’inclure dans les billets un ticket TCL et ce y compris pour des spectacles ou des évènements, concurrence au stade de Gerland reconverti ou à la Halle Tony Garnier en cas d’accueil de spectacles, …

Vous comprendrez donc, Monsieur le Maire, que dans ces conditions nous voterons contre la déclaration d’intérêt général du projet OL land à Décines.

Je vous remercie,

media10Notre intervention à été reprise par Le Progrès et Métro dans leurs édition du mardi 18 mai.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *