Règlement intérieur restauration scolaire

ville-de-lyonIntervention du groupe « Lyon Démocrate – MoDem »

Monsieur le Maire, mes cher collègues,

Par la force des choses, et par manque d’anticipation vous nous soumettez aujourd’hui un nouveau règlement intérieur des cantines scolaires

Aujourd’hui, trop de restaurants scolaires sont en sureffectif -35 nous dit-on- et vous avez décidé de gérer le problème et de rattraper ce retard en organisant des listes d’attente, et en annonçant des investissements dans des formules Self qui donneraient pleinement satisfaction.

Cependant, votre politique qui consiste à privilégier les très gros groupes scolaires et les regroupements d’établissements, au détriment de la proximité, n’est-elle pas responsable pour partie de l’insuffisance des places disponibles dans les restaurants ?

Ainsi, nous avons récemment eu à connaître de la fermeture de l’école KERGOMARD, dont les élèves devraient être transférés à l’école FULCHIRON à la rentrée prochaine. Selon les chiffres communiqués aux parents qui nous ont saisis, on passera de 54 à 104 élèves, avec impossibilité d’accueillir à la cantine les enfants de tous les parents qui travaillent même si deux services ont été prévus et que la remise aux normes du restaurant a été annoncée.

Les exemples se multiplient dans toutes les écoles, ainsi à l’école maternelle Jean Racine, dont la capacité d’accueil est devenue insuffisante à accueillir les enfants dont les deux parents travaillent, moins de deux ans après son inauguration en grande pompe par vos soins.

Comme ailleurs, il est demandé aux parents de subir ce manque d’anticipation ou cette politique volontaire de regroupement, en s’organisant à tour de rôle et régulièrement pour récupérer leur enfant entre 11 h 30 et 13 h 30. Malheureusement, tout le monde n’a pas la chance d’avoir des grands parents disponibles ouo les moyens de pallier aux insuffisances de la collectivité.

En attendant mieux, et afin d’éviter d’exclure des enfants, n’est-il pas envisageable dans les écoles les plus chargées en demande de restauration de mettre en œuvre une filière qui déroge au marché de fourniture des repas. En effet l’utilisation ponctuelle de la filière chaude, en lieu et place de l’approvisionnement habituel en filière froide, devrait permettre une augmentation de la capacité d’accueil des restaurants scolaires. De même, il semblerait, selon les parents d’élèves, que certains restaurant scolaires auraient une capacité d’accueil suffisante, mais sans que le personnel suffisant soit affecté pour permettre à tous les enfants dont les parents travaillent de pouvoir avoir accès à la cantine. Ainsi, l’école primaire Jean Racine pourrait accueillir des enfants de l’école maternelle J Racine située juste en face.

Vous accélérez aujourd’hui le rythme des investissements de modernisation des cantines pour rattraper le retard du nombre de places qui s’est aggravé et mettre fin aux difficultés des familles. Nous demandons donc plus de continuité dans l’action, et le maintien de l’effort actuel d’investissement pendant tout le mandat !

Dans ces conditions, le groupe « Lyon Démocrate – MoDem » s’abstiendra sur ce rapport.

Je vous remercie

Yves Fournel a fait une réponse constructive sur ce dossier en indiquant que dans le cas de l’école Fulchiron la capacité du restaurant scolaire allait être doublée et qu’il allait étudier personnellement notre proposition au niveau de la maternelle Jean Racine d’utiliser le restaurant de l’école primaire.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité