Avance de trésorerie d’un montant maximal de dix millions d’euros aux Hospices Civils de Lyon

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – Union des démocrates et indépendants »

Monsieur le Maire, chers collègues,
Les Hospices Civils de Lyon sont une institution essentielle en matière de santé pour les Lyonnais.

Cet établissement fait preuve quotidiennement de son efficacité, il innove, invente de nouvelles méthodes de soins, participe aux efforts de la recherche au service des malades.

Au delà de l’établissement je souhaite souligner la compétence et les qualités humaines du personnel soignant et non soignant des HCL.

Personnel qui est également en 1ère ligne pour trouver quotidiennement des économies là où cela est possible. Nous arrivons aujourd’hui à la limite de ce qu’il est possible de faire. C’est maintenant aux politiques de bouger nous attendons de la majorité nationale quelle agisse fortement et concrètement dans ce secteur qui pour nous doit être prioritaire.

Monsieur le sénateur-maire, par ailleurs président ès qualité du conseil de surveillance des Hospices civils de Lyon, vous cumulez les casquettes, les responsabilités, mais pas forcément les succès !

Dans l’attente d’une remise à plat générale du cumul des mandats, le Conseil municipal est en droit d’attendre de votre part un compte-rendu de votre activité au titre de cette délégation : certes pas au jour le jour, mais quand un vent mauvais souffle sur les finances, cela s’impose.

Un plan de redressement en 2008 prévoyait pour 2012 un retour à l’équilibre en matière d’endettement et d’investissements : où en est-on ?

Les HCL ont la chance de disposer d’un important patrimoine privé estimé à environ 600 millions d’euros comprenant notamment plus 90 immeubles (1/3 ont déjà été vendus en 2011). À ce sujet nous nous étonnons que beaucoup de ces ventes soient effectuées de gré-à-gré … est-ce la meilleure façon de valoriser au mieux ce patrimoine? Attention également à ne pas tout brader : que restera-t-il de la générosité des lyonnais aux HCL quand tout sera vendu? Quelles seront les marges de manœuvre à long terme?

De même, en mai dernier, le président du conseil de surveillance alertait la nouvelle ministre de diverses difficultés des HCL : en avez-vous rendu compte à votre Conseil municipal ? C’est donc indirectement, par l’intermédiaire de cette délibération, que nous apprenons ces choses : cela n’est pas correct.

La concession de cette avance de trésorerie aurait du être précédée d’une information sur la politique financière et patrimoniale des Hospices : cela n’a pas été fait, et les inévitables divergences d’intérêt entre les deux institutions se bousculent dans un seul cerveau, ce qui n’est pas sain pour notre démocratie locale !

En conclusion notre groupe votera l’avance de trésorerie. Mais notre groupe souhaite une information effective de l’ensemble des élus Lyonnais. Nous demandons l’organisation d’une commission générale sur ce thème avant la fin de l’année.

Je vous remercie,

Intervention reprise par Le Progrès et LyonCapitale dans leurs éditions du mardi 3 juillet

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *