Aménagement du territoire de la plaine de Saint Exupéry

ville-de-lyonIntervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes &Démocrates pour Lyon– UDI »

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Le territoire de la Plaine de Saint-Exupéry représente un enjeu stratégique majeur pour la métropole lyonnaise aussi bien au niveau de son attractivité internationale que de son développement économique. Malgré cela, la gouvernance de ce territoire est morcelée et n’est pas à la bonne échelle, nous avons là une illustration du trop célèbre mille-feuilles administratif. Ce morcellement institutionnel pouvant aboutir à des incohérences.

Dans ce contexte notre groupe est favorable aux modifications de la DTA proposées par Monsieur le Préfet de région. En effet sont réaffirmé:

  • la nécessité de préserver les possibilités de développement de l’aéroport en maitrisant le développement du résidentiel,
  • le rôle intermodal de ce territoire avec la perspective des autoroutes de ferroutage permettant de répondre aux enjeux économiques et environnementaux,
  • la préservation du foncier pour des développements économiques à vocations logistiques et industriels de production. Ce sont là des points positifs qui sont en cohérence avec le travail important réalisé par la RUL sur le thème de la logistique.

Au delà, la création de ce nouveau futur hub fret de St Exupéry soulève de notre part une interrogation sur sa mise en réseau avec les sites intermodaux fret de Salaise-Sablons et Sibelin. Mise en réseau indispensable pour la cohérence du schéma logistique/fret de l’agglomération et garder une connection avec le transport fluvial.

Enfin, comment envisager plusieurs dizaines voire centaines d’hectares de zone d’activité économique sans avoir une desserte en transport en commun? Comment envisager le développement de notre aéroport sans améliorer la desserte en transports en commun avec Lyon? Nous espérons que la prochaine fusion du Syndicat Mixte des Transports du département du Rhône et du SYTRAL permettra rapidement de proposer une solution transport en commun renforcée, rapide, fiable et économique entre Lyon et St Exupéry.

Oui l’aéroport de St Exupéry est un enjeu majeur pour le développement de la métropole de Lyon. Je pense qu’il aurait été plus satisfaisant au niveau démocratique, et plus efficace en termes d’aménagement urbain et de développement économique que ce territoire soit partie intégrante de la future Métropole. Monsieur Collomb vous aviez cette opportunité, je regrette que vous ne l’ayez pas saisie. A ce jour les 2 aéroports situés sur le territoire de la Métropole sont donc Bron et Corbas …

Puisque cette occasion a été ratée le développement de ce territoire pourrait être porté par le Pôle Métropolitain, sous réserve que vous acceptiez de faire rentrer dans ce pôle la région Rhône-Alpes, les départements du Rhône et de l’Isère ainsi que les communautés de communes de l’est Lyonnais. Cela donnerait enfin une utilité concrète au Pôle Métropolitain que vous avez voulu et qui tourne à vide sans résultat concret mise à part l’édition de brochures, de livres blancs ou l’organisation inflationniste de réunion!

Pour nous la désaturation du nœud ferroviaire Lyonnais ne doit pas être opposé à l’amélioration de l’accessibilité régionale, métropolitaine et locale de la plate-forme aéroportuaire de St Exupéry. Au contraire, il y a la possibilité d’un développement multipolaire permettant d’optimiser les investissements publics. Si nous voulons un aéroport international nous devons rapidement développer le hub ferroviaire de St Exupéry avec Grenoble, St Etienne mais aussi des métropoles comme Genève.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *