Plan piéton communautaire

logo-grand-lyonIntervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon – UDI »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Nous soutenons ce projet de plan piéton communautaire, et ce d’autant plus que c’est une idée que j’ai présentée le 8 juillet, idée qui avait été reprise par la presse Lyonnaise. Je vais être bon joueur une fois encore, car l’important c’est que les idées aboutissent à des réalisation concrètes.

Effectivement il y a plus de 6 mois de cela je proposais justement un plan de déplacement piéton, c’est-à-dire une réelle stratégie de la marche qui irait de pair avec une stratégie d’optimisation des déplacements urbains. En d’autres termes, un plan de déplacements piétons qui s’intégrerait au plan modes doux et au plan de déplacement urbain. Cela ne peut être autrement car l’un ne va pas sans l’autre : La mobilité commence et finit en effet par la marche à pied.

Mes chers collègues, nous devons nous donner des axes stratégiques qui pensent réellement l’ensemble des modes de déplacements à l’échelle de l’agglomération. Nous pouvons pour cela prendre appui sur d’autres agglomérations françaises. Je pense notamment à Strasbourg qui est à la pointe dans le développement d’une stratégie pour les piétons. L’action strasbourgeoise repose sur 10 points très clairs que nous devrions reprendre, et qui sont notamment: promouvoir la marche, accorder plus de place aux piétons, désamorcer le conflit vélos/piétons, utiliser les documents d’urbanisme pour améliorer la perméabilité piétonne, généraliser la démarche pédibus, mieux traiter les carrefours pour les piétons, et créer un réseau piétonnier magistral reliant les centralités des quartiers.

C’est dans cette direction que nous devons aller. Nous nous devons d’être ambitieux sur le sujet, surtout lorsque l’on sait qu’un déplacement sur trois se fait à pied dans le Grand Lyon, mais qu’un déplacement sur quatre de moins d’un kilomètre s’effectue encore en voiture !

Mes chers collègues, penser la marche dans le Grand Lyon, ce n’est pas seulement créer des zones piétonnes plus perméables, c’est penser large !
o C’est penser santé publique, et je salue le fait que ce chapitre soit déjà inscrit comme objectif dans la délibération.
o C’est penser une nouvelle organisation des arrêts de bus sur certaines lignes. Cela permettrait l’accroissement de la vitesse moyenne de circulation, ce qui captiverait plus de voyageurs, et nous autoriserait à optimiser l’utilisation de notre parc de bus.
o C’est penser économie et vie de quartier, car créer des voies piétonnes dans des zones mal desservies par les transports en commun permettra de redynamiser ces secteurs.
o C’est penser urbanisme territorial, en intégrant réellement, comme à Strasbourg, les déplacements piétons à nos plans et indiquant les temps de parcours.
o C’est penser tourisme, pour faire découvrir la ville sous un autre angle…
Bref c’est penser la ville, une ville à vivre, une ville moderne et visionnaire !

Concrètement pour encourager l’usage des transports en commun nous devons penser déplacement piétons. En effet, l’absence de trottoirs viabilisés, des revêtements glissant quand ils sont humides, le passage sous des voutes, l’absence d’abri à certains arrêt de bus, la présence d’eau pluviale sur certaines chaussées sont autant de freins à l’utilisation des transports en communs.

Monsieur le Président, vous avez lancé il y a quelques mois sur l’application SmartPhone OnlyMoov … je ne peux que regretter que vous ayez oublié d’inclure dans cette application destinée a optimiser les déplacements un onglet ‘piéton’… J’espère que cette erreur sera rapidement réparée!

Comme vous pouvez le voire, le Grand Lyon à bien besoin d’un plan ambitieux de Déplacement Piéton.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *