Phase 2 de l’aménagement du pôle multimodal de la Part-Dieu

Intervention de Christophe geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Quelques mots pour vous dire que notre groupe est très attaché au projet REAL. Il concerne à la fois l’ensemble des communes de l’agglomération, comme le centre de Lyon. Il aura des répercussions sur les transports, bien évidemment, mais aussi sur l’urbanisme du quartier de La Part Dieu et plus généralement sur le développement économique du Grand Lyon.

Sur les études qu’il nous est demandé d’approuver, nous espérons que la coordination globale confiée à la Communauté Urbaine permettra une remise rapide des résultats, et  une cohérence d’ensemble. La Part Dieu constitue en effet un pôle d’échange important bien au-delà de notre communauté urbaine, et même bien au-delà du futur pôle métropolitain. Dans ce lieu où se croisent bus, tramways, trolleys, véhicules particuliers, taxis, trains, vélos, piétons, chacun doit trouver sa place au sein d’un ensemble agréable à vivre. J’ajoute qu’il y a aussi un impératif de sécurité : les capacités de la gare sont très largement dépassées. La Part-Dieu était dimensionnée à l’origine, rappelons-le, pour 35 000 voyageurs par jour, or elle en accueille aujourd’hui 100 000. La situation ne va pas s’améliorer puisqu’on prévoit 160 000 voyageurs par jour d’ici 2020. La dynamique du quartier de La Part-Dieu, avec la densification des immeubles tertiaires amplifie le phénomène.

Nous souhaitons formuler 2 remarques sur ce dossier :

  • Nous souhaitons que le Grand Lyon négocie dès maintenant que les différentes autorités organisatrices des transports (SYTRAL, Région Rhône-Alpes, Département du Rhône) puissent installer au coeur de la gare un espace commercial multimodal unique à tous les réseaux de transport. Cet espace véritable lieu d’information et de servcie sur la mobilité dans notre agglomération doit être immédiatement visible et accessible pour chaque voyageur. Nous n’avons pas le droit de répéter l’erreur faite à St Etienne ou la SNCF a relégué cet espace à l’extérieur de la gare.
  • Nous souhaitons également une accélération de la  phase 2 d’aménagement de La Part Dieu. Même si les investissements demandés sont lourds, l’horizon 2020 semble bien éloigné au regard des problèmes quotidiens actuels. Si l’on ajoute les inévitables retards dans ce genre de projet, liés tant à la procédure qu’aux aléas de chantier, le nouveau pôle de La Part dieu restera un rêve pour longtemps.

Bien sûr, cela aurait été plus facile si d’autres décisions, accordant beaucoup de moyens aux réseaux ferrés du Grand Paris, n’avaient pas asséché la capacité d’investissement de l’état. Les élus centristes regrettent cette décision privilégiant la capitale au détriment d’un aménagement harmonieux de notre territoire.

Le réseau REAL est vital pour notre agglomération, si nous voulons limiter l’usage de la voiture. Les communes s’engagent, les travaux d’aménagement des parkings de gares sont en cours, il faudrait donc que les lignes et les gares, notamment, La Part Dieu, suivent. Il sera difficile de demander aux habitants de préférer aux embouteillages les bousculades dans le hall de la gare, et les lignes encore peu performantes.

Nous voterons bien évidemment ce rapport.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité