Protection du captage de Crépieux Charmy

Intervention de Marc Augoyard au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

A l’occasion de ce rapport, nous voudrions revenir sur la conciliation entre activité agricole et protection de l’environnement.
Notre groupe intervient régulièrement pour dire son attachement à une politique active en matière d’agriculture périurbaine et de développement durable.
De ce point de vue, notre Communauté urbaine est très mobilisée. Je citerai, les PENAP, le PSADER, les « projets Natures », nos actions avec la SAFER.
Aussi, il nous semble que cette délibération contrevient à ces politiques, notamment sur la réserve concernant l’agriculture biologique. Si l’on suit ce rapport, on supprime l’obligation de reconversion à l’agriculture biologique. Compte tenu de la surface concernée, de son emplacement, c’est-à-dire directement en lien avec notre zone d’approvisionnement en eau potable, nous avions là un terrain idéal pour une expérimentation de l’agriculture périurbaine biologique. Il semble que les intérêts agricoles aient pris le dessus en demandant la levée de cette obligation.
Nous souhaiterions que les partenaires du Grand Lyon dans le monde agricole prennent aussi leurs responsabilités, comme nous les prenons en leur apportant notre soutien de manière régulière.

Mais, puisque cette délibération concerne l’eau potable, permettez moi de revenir sur nos questions récurrentes : nous maintenons nos interrogations sur la qualité et la dureté de l’eau à Marcy l’Etoile en particulier. Nous souhaitons savoir où en est la réflexion concernant Solaize, qui ne bénéficie pas de l’eau du Grand Lyon. Nous souhaitons que tout cela soit réglé rapidement.

Èn conclusion, notre groupe votera contre celle délibération qui pour nous est clairement un recul.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *