ZAC Lyon Confluence phase 2

Intervention du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le Maire, chers collègues,

Dans le cadre de la Phase 2 de la ZAC CONFLUENCE, vous nous soumettez :

  • D’une part, l’approbation de la convention de participation de la Ville au déficit de l’opération à hauteur de 10 % soit près de 7 M€
  • D’autre part, le vote de l’autorisation de programme.

A cette occasion, nous avons droit à un rappel des objectifs et des principes d’aménagement de ce nouveau quartier, qui se voulait un centre-ville diversifié, intense et attractif, ouvert sur des espaces publics d’agrément et de loisirs et qui nous était présenté comme un quartier central destiné à  prolonger le centre historique en complément avec Gerland et intégrer ce morceau de ville dans l’agglomération par le désenclavement routier, ferroviaire et transports en commun…

On est loin du compte !

Si vous avez toujours fait preuve d’une volonté forte pour la mise en œuvre de ce projet, force est de constater que l’ambition qui vous anime et à laquelle nous nous sommes toujours associés pâtit de votre absence de discernement s’agissant des moyens mis en œuvre pour la desserte de quartier.

En effet, ce secteur est particulièrement enclavé, séparé de la presqu’ile par le centre d’échanges perrache, le long de l’autoroute A7  et séparé de Gerland par le Pont Pasteur. Autant d’éléments qui auraient dû vous convaincre et vous conduire à opter pour le métro. Alors, vous allez répondre encore et toujours que cette solution était trop coûteuse. Le surcoût certes réel n’est nullement comparable aux inconvénients majeurs de la seule réalisation d’un tramway.

Par ailleurs l’ambition pour sa ville ne peut se limiter à se projeter sur un mandat mais à lui donner les moyens de ses ambitions surtout quand vous visez de faire de notre ville une capitale européenne.

Votre choix a définitivement obéré l’essor de Confluence qui restera enclavée, avec un trafic routier dense qui se manifeste par des embouteillages permanents et la multiplication d’incidents.

Résultat, une vie quotidienne des habitants et usagers lourdement compliquée, des bouchons endémiques en raison d’une circulation mal gérée, du coup une désaffection des lyonnais pour ce quartier et surtout ses commerces dans le centre mais également à proximité qui périclitent deux d’entre eux étant sur le point de mettre la clé sous la porte, avec un impact lourd sur l’emploi.

Alors, à défaut de pouvoir revenir sur votre refus du métro qui a condamné ce quartier, je vous renouvelle l’une de nos demandes, qui permettrait d’améliorer la fluidité de la desserte : faites prolonger la ligne de tram T2 au moins jusqu’à Montrochet, afin de doubler les fréquences des trams jusqu’à Perrache, puis de permettre un meilleur accès à confluence depuis les 7ème et 8ème arrondissements : l’expérience a été  -semble-t-il- réalisée au printemps dernier, sans que nous n’ayons été informés de  vos conclusions et vos projets sur cette prolongation ? Or, si le centre commercial n’attire pas autant les lyonnais que ce qui a été projeté et annoncé, ce qui vous a conduit à très vite stopper les rames supplémentaires, c’est bien en raison de l’insuffisance des infrastructures. Prolonger le tram T2 jusqu’à Confluence permettrait à la moitié de la Ville d’accéder à Confluence et de doubler la fréquence d’une desserte aujourd’hui peu efficiente.

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *