Signature de deux conventions d’objectifs et de moyens entre : la Ville de Lyon et d’une part la SASP Olympique Lyonnais et d’autre part l’Association Olympique Lyonnais pour les saisons 2008/2009, 2009/2010, et 2010/2011

Ville de Lyon

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Lyon Démocrate – MoDem »

Monsieur le Maire, chers collègues,

L’Olympique Lyonnais est un club reconnu qui joue un rôle moteur pour le sport professionnel, comme pour le sport amateur. Il contribue à véhiculer une image dynamique et combative de Lyon. Par ailleurs, nous sommes tous conscients du rôle social que doit jouer le sport, par le respect des règles, l’esprit d’équipe et le contrôle de soi même.

Depuis plusieurs années les relations entre la Ville de Lyon et l’OL évoluent vers plus de transparence, nous nous félicitons de cet effort de clarification.

  • Clarification vis-à-vis du loyer versé par l’OL à la Ville de Lyon pour l’usage du stade de Gerland (grâce à l’énergie dépensée par Etienne Tête).
  • Clarification également en ce qui concerne l’achat de prestations de service (achat d’abonnements annuels, de places de match ainsi que l’usage d’une loge). Ceci représente pour la saison 2008/2009 un budget pour la seule Ville de Lyon de 479 110€.
  • Clarification contractuelle entre ce qui est du ressort de l’association et ce qui est du ressort de la société privée cotée en bourse.

Au total, en 2008 l’OL a reçu sous forme de subventions et d’achat de prestations 3M€ de l’ensemble des collectivités locales, auquel il convient d’ajouter comme le souligne la Chambre Régionale des Comptes l’exonération de la taxe sur les spectacles (d’un montant estimé de 1,6 M€ lors de la saison 2005/2006).  Soit une participation globale de l’ordre de 5 M€. Cela représente environ 40% des bénéfices 2008 de l’OL.

Nous avons été désagréablement surpris à la lecture des conventions qui nous sont présentées ce soir. En effet il apparaît que les engagements de l’OL sont fréquemment flous. Pour ne citer que 2 exemples :

  • Dans le domaine ‘insertion par le sport’ : « l’OL se réserve la possibilité de continuer » le partenariat avec l’association « Handi Sup OL ».
  • Dans le domaine ‘éducation’ : « l’OL n’a pas identifié d’acteur à ce jour pour développer un partenariat de premier rang ». Je pense que nous sommes nombreux dans cette assemblée à pouvoir aider l’OL à détecter des associations œuvrant avec efficacité dans ce domaine comme dans d’autres.

Thierry Braillard nous a adressé le rapport des actions sociales de l’OL pour la saison 2008/2009. Ce rapport nous rassure en partie, des actions ont été conduites même si à notre avis elles sont encore insuffisantes. Nous avons noté la création, probablement pour des raisons fiscales, de la fondation d’entreprise «OL Fondation» qui a pour objet « d’œuvrer dans les domaines de l’insertion par le sport, l’éducation, l’aide aux personnes malades ou hospitalisées et le soutien au sport amateur ». Ce nouvel acteur rend plus difficile l’identification des actions portées spécifiquement par l’OL.

Pour un meilleur suivi de l’argent public nous proposons pour l’avenir que cette subvention globale à l’OL soit remplacée par des subventions tripartites impliquant la Ville de Lyon, l’OL et l’association porteuse de l’action sociale.

Pour terminer nous souhaitons attirer l’attention du Conseil Municipal sur une dérive du foot business : on assiste à un glissement du cœur du recrutement de la tranche des 16-17 ans à la tranche des 12-13 ans. Michel Platini s’oppose à cette dérive qui nous paraît également inacceptable … nous souhaitons que la Ville de Lyon s’inquiète de la situation des amateurs de l’OL. Et ce d’autant plus que dans la convention liant l’association Olympique Lyonnais (foot amateur) et la SASP OL (foot professionnel) il est indiqué que l’association doit faire en sorte que les joueurs amateurs ne soient pas engagés par un autre club que celui de l’OL.

Logo OLLe groupe « Lyon Démocrate – MoDem » votera cependant ce rapport en soulignant les avancées réalisées, tout en souhaitant qu’a l’avenir les conventions soient beaucoup plus précises.

Je vous remercie,

 

media_3Cette intervention a été reprise par « Le Progrès » et « LyonCapitale » dans leurs éditions du 5 mai ainsi que par Mag2Lyon dans son numéro de juin.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité