Relations européennes du Grand Lyon

Intervention de Marc Augoyard au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le président, mes chers collègues,

Enfin, le Grand Lyon va renforcer les moyens qu’il donne à sa politique européenne !Nous devons être l’une des dernières grandes collectivités à ne pas avoir un véritable service Europe, alors que c’est à cette échelle que se joue notre rayonnement. Il était temps.

Alors que la crise appelle au pessimisme et que l’engagement européen de nos gouvernants s’essouffle, c’est aux citoyens et aux collectivités de montrer leur foi dans le projet d’intégration européenne, s’ils veulent construire l’Europe des citoyens et des territoires plutôt que celle des traders et des banquiers.

Mes chers collègues, cette délibération est aussi l’occasion de faire le point que votre politique de rayonnement.

Je ne vais pas vous répéter tout ce que j’ai déjà dit, depuis le début de ce mandat, en la matière et notamment lors de l’occasion que vous avez manqué d’une vraie, d’une grande et d’une unique Cité de la gastronomie à Lyon.

Je ne vais pas non plus utiliser l’actualité de la semaine dernière par laquelle nous apprenions que le salon de l’auto n’aura pas lieu. Vous n’êtes pas responsable de la crise de l’automobile – bien que la tentation soit grande de vous tenir pour responsable tant vous vous arroger tous les succès de notre agglomération, même lorsqu’ils ne sont que le résultat du travail des entrepreneurs ou des sportifs.

Je voudrais surtout souligner le manque de souffle de votre politique. Des choses bien sont faites, mais ce n’est pas assez au regard des ambitions que vous affichez et sur lesquelles vous communiquez. Quelle a été la dernière candidature de Lyon pour accueillir le siège d’une grande organisation internationale ? Quels sont les moyens que vous mettez pour que Lyon soit présente dans les grandes discussions ? Pourquoi Lyon n’est-elle pas l’agglomération à laquelle on pense lorsque l’UE veut créer une Institut technologique ou un nouvel organisme ?

Vous communiquez en disant que vous donnez à l’agglomération les infrastructures qui lui permettent d’être une métropole européenne. Alors puisque nous aurons un grand stade, la halle d’athlétisme de la Duchère et le stade de Gerland, pourquoi ne portez-vous pas la candidature de Lyon pour des Jeux européens – des jeux olympique au niveau continental ? Ou pourquoi pas pour des Jeux olympiques de la Jeunesse ? Ce seront des événements rassembleurs et nous en avons besoin !

Au passage, puisque nous avons une Maison de la Francophonie, pourquoi ne rayonnons-nous pas par notre langue ? C’est un débat actuel au Parlement… Sommes-nous moins rayonnants lorsque la ville intelligente, le réseau intelligent et info trafic sont préférés à la Smart city, aux smart grids et à onlymoov’ ? Nous avions déjà échappé de peu à « Lyon Airports ». C’est moins fashion me direz-vous, pas dans le temps. Pourtant, les gens cherchent de l’authenticité, pas du fashion…

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *