Rapports 2008 des mandataires des SEM dans lesquelles la Ville de Lyon est actionnaire (Lyon TV Câble, Lyon Parc Auto)

ville-de-lyonIntervention de Bernadette Bertrix-Veza au nom du groupe « Lyon Démocrate – MoDem »

Monsieur le Maire, chers collègues,

Le groupe « Lyon Démocrate – MoDem » apprécie la communication de ces rapports d’activité de ces deux sociétés d’économie mixte, car nous souhaitons, vous le savez, une meilleure maitrise des intérêts de la Ville indirectement portés par divers satellites.
Pour ce qui concerne Lyon-TV-câble, nous attendrons d’avoir plus de précisions sur le projet de transformation de cette SEM destinée à absorber Cap Canal et son activité vidéographique.
Lyon Parc-Auto est par contre dans une situation qui doit mobiliser toute notre attention, du fait d’une baisse d’activité de son activité principale, ce dont nous devrions pourtant nous réjouir puisque ce sont moins d’automobiles en ville.
Les propositions de diversification de l’activité de la SEM nous semblent pertinentes : plateformes logistiques pour la rationalisation des livraisons et Autopartage.
Toutefois, ces deux activités connaissent un démarrage timide qui résulte peut-être d’un appui insuffisant de notre collectivité : je vous le demande !
Autolib’ est un principe de partage des moyens de déplacement individuels analogue à Vélov’ dans son principe. Toutefois, les 69 véhicules mis à disposition dans des 22 emplacements ne sont pas à la hauteur des ambitions de réduction du nombre d’automobiles au centre de l’agglomération. Il faudra une offre plus volumineuse et plus facile d’accès pour espérer le même succès que nos voisins du Nord de l’Europe qui comptent leurs usagers par dizaines de milliers. Cette offre ne doit toutefois pas entrer en concurrence directe avec les transports en commun.
Le développement de plateformes logistiques destinées à rationnaliser les livraisons dans les quartiers denses de la ville nous semble indispensable. Il est impératif d’optimiser la distribution urbaine. En regroupant géographiquement les marchandises et colis qui doivent être livrés quelques soient leurs expéditeurs et leurs destinataires, on limite les déplacements et on facilite la vie des entreprises et des commerces livrés. Le centre de distribution urbaine, en limitant les trajets, bénéficie à tous et même à l’environnement.
Nous souhaitons pour ces objectifs une plus grande implication de la ville dans le développement de solutions alternatives aux bouchons de camionnettes que le centre ville connaît chaque matin.

Je vous remercie

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *