Question orale sur la moralisation de la vie politique Lyonnaise

Question orale du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI»

Monsieur le Maire, Mes Chers Collègues,

Depuis des années, et encore tout récemment, divers scandales émaillent régulièrement la vie politique, ruinant peu à peu la confiance que les citoyens peuvent placer dans leurs élus.

Afin de faire évoluer les pratiques, nous avions modestement déposé un vœu visant à prévenir les conflits d’intérêts au niveau du Conseil Municipal de Lyon et garantir ainsi une totale liberté de jugement et donc de vote. Vœu présenté une première fois le 8 septembre 2011, puis à nouveau le 16 janvier 2012.

Au regard de l’importance de l’information des citoyens non seulement des convictions politiques qui guident leurs élus, mais aussi des risques de conflits d’intérêts liés aux diverses activités de ces mêmes élus, nous vous avions soumis le vœu que soit mise en place au sein de notre commune une déclaration d’intérêts pour l’ensemble des conseillers municipaux ainsi que pour les élus d’arrondissement et que ces déclarations soient rendues publiques sur le site internet de la Ville de Lyon au plus tard au 31 mars 2012.

Cette démarche s’inscrivait dans une réflexion citoyenne et non partisane, car les scandales révélant les mensonges, fraudes et corruptions diverses de certains élus ne sont pas l’apanage d’un parti mais révèlent une défaillance personnelle rendue possible par les failles de notre système démocratique..

Alors plutôt que de s’indigner de notre démarche qui ne vise nullement à stigmatiser les élus que nous sommes également, nous souhaiterions une adhésion franche et sincère à une démarche d’assainissement de la vie publique.

Malheureusement, l’amendement que vous avez fait voter a ôté tout intérêt au vœu initial que nous vous avions soumis puisque cette déclaration volontaire, loin d’être publique, doit être remise à un huissier et être enfermée dans un coffre. Inaccessible au citoyen et donc totalement inutile, cette déclaration génère en outre un coût pour notre collectivité avec des honoraires d’huissier qui n’existeraient pas avec une simple mise en ligne sur le site de la Ville de Lyon et dans le cadre du trombinoscope des élus.

De ce fait, l’objectif de transparence et d’information n’existe plus. Une telle opacité n’est pas saine dans une période de défiance des citoyens à l’encontre de leurs élus. Ces derniers doivent se montrer exemplaires et répondre aux attentes des citoyens qui se détournent régulièrement et inéluctablement de la vie politique.

Le Président de la République vient de reprendre parmi ses trois récentes propositions celle que nous formulions au sein de ce même conseil voilà plus de 18 mois.

Par conséquent, accepterez-vous, Monsieur le Maire, de faire voter le vœu initial qui vous a été soumis et lui rendre toute son efficacité ainsi que sa gratuité pour nos contribuables ?
A défaut, vous ne serez plus légitime à arguer que vous ne saviez pas et que surtout vous ne pouviez pas savoir faute de vous être donné les moyens de le savoir.

Monsieur le Maire, je le rappelle encore l’objectif n’est pas de stigmatiser nos élus, mais de répondre aux attentes légitimes des citoyens que nous sommes également.

Être élu n’est pas une faveur ou un droit, c’est un devoir et une charge qui certes nous honore mais dont nous sommes également comptables.

Sans aller aussi loin que le gouvernement qui impose la publication du patrimoine commençons simplement par publier cette déclaration.

Pour notre part, nous n’avons pas attendu et nos déclarations sont consultables sur notre site internet depuis le 2 avril 2012.

J’invite tous mes collègues élus qui adhèrent à cette démarche, et qui semblent nombreux même au sein de la majorité au regard de ce que j’ai pu lire dernièrement sur les réseaux sociaux, à s’associer à notre demande et à en faire autant sur leur site ou blog.

Je vous remercie.

Intervention reprise par LyonCapitale le 9 avril.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *