Présentation du projet « Grand Hôtel Dieu »

Intervention de Christophe Geourjon, au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, chers collègues.

Tout d’abord merci. Merci aux représentants d’Eiffage d’être venus nous expliquer leur projet. Merci aux architectes pour leur présentation passionnée et passionnante.

L’Hôtel Dieu est un des plus imposants bâtiments de la Presqu’île, il est fruit on l’a dit de la générosité des lyonnais. Son avenir nous concerne tous. Son aménagement est bien un projet d’agglomération, même si la contribution directe du Grand Lyon semble, pour le moment, moins forte que sur d’autres dossiers, et même si ce sont les HCL qui sont le donneur d’ordre public.

C’est un bâtiment ancien. La nouvelle organisation des soins rendait son utilisation difficile. Par ailleurs, nous le savons, notre système de santé connaît des problèmes financiers, et les HCL n’y échappent pas, bien au contraire. La solution de faire appel au privé pour un tel aménagement permet de garantir la propriété publique, sans grever les finances publiques. C’est bien.

En revanche, sur le contenu même du projet, je ferai quelques remarques au nom des élus du groupe.

La réhabilitation envisagée nous paraît tout à fait remarquable. Nous avons d’autres exemples de patrimoine ancien rénové, comme la Halle Tony Garnier, la Manufacture des Tabacs, les archives municipales de Lyon. A chaque fois, ce furent des réussites, et Albert Constantin n’y est pas étranger.

Sur l’utilisation du bâtiment, en revanche, nous sommes plus circonspects.
Selon nous, l’Hôtel Dieu doit rester un lieu ouvert à tous les lyonnais. Même s’il est nécessaire de créer un hôtel de luxe supplémentaire dans l’agglomération, il nous semble dommage de l’installer ici. Non pas pour les clients, qui trouveront un cadre agréable. Mais, parfois, l’économie, devrait céder le pas à ‘humanisme. Dans ce lieu où tant de gens, avant nous, ont vécu des heures difficiles, où tant de gens sont nés également, dan ce lieu, qui, à une poque pas si lointaine, recevait nombre de personnes en difficultés, d’ « indigents », comme on disait alors, était-il nécessaire d’y placer un temple du luxe. Auparavant, on isolait à l’Hôtel Dieu des personnes qu’on ne voulait pas voir ailleurs. Il ne faudrait pas que désormais s’isolent dans ce batiment des personnes qui ne veulent pas voir le monde extérieur.

Les cours seront ouvertes. C’est bien. Le dôme sera encore accessible à tous, c’est absolument nécessaire.

D’autres projets, plus en lien avec le lieu étaient possibles. Il aurait fallu la volonté de tous les acteurs certes, mais quelle belle image cela aurait donné de notre ville si les Universités lyonnaises s’y étaient installées !

Quant au musée de la santé, belle idée également, qui permettrait de rendre hommage à la tradition de notre agglomération.

Sur la cité de la gastronomie, nous souhaitons, Monsieur le Président, un engagement fort et clair de votre part. Alors même que cette idée était encore bien au fond des cartons, notre collègue Marc Augoyard a plusieurs fois évoqué le site de l’Hôtel Dieu, sans réponse. Aujourd’hui, voulez-vous vraiment d’un tel lieu à Lyon ? Voulez-vous vraiment l’installer à l’Hôtel Dieu ? Quoiqu’il en soit, nous continuerons de défendre ce projet et cet emplacement.

Nous n’oublions pas non plus que la réussite de ce projet est conditionnée, à long terme, à la réussite du réaménagement du parvis, et donc de la réorganisation des déplacements, et des infrastructures routières.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité