Parrainage pour l’élection présidentielle

J’ai décidé de ne parrainer aucun candidat à l’élection présidentielle.

Je suis convaincu que notre pays, après avoir eu un président hyperactif puis un président « normal », n’a besoin ni d’un sauveur, ni d’un gourou. Le monde change, mais les candidats à l’élection présidentielle restent sur un schéma ancien, Bonapartiste et centralisateur. Pourtant dans nos entreprises et nos associations nous travaillons en réseau, notre économie est collaborative et le management est participatif.

Je refuse que l’avenir de 65 millions de Français dépende de la guerre d’égo et de communication d’une dizaine de candidats et candidates à l’élection présidentielle! En France il y a des centaines de milliers d’élus locaux, de militants associatifs, d’entrepreneurs qui ne comptent pas leurs heures pour faire bouger la société Française.
Il existe une société solidaire, une société dynamique, une société pluraliste qui ne se retrouve plus dans les candidats et les candidates à l’élection présidentielle.
Malgré cela je voterai lors de cette élection mais pour lutter contre les extrêmes et leur discours de stigmatisation et de haine car je suis attaché à la République et à la Démocratie.

Après 5 années d’errements, la France a besoin d’une alternance. Une alternance qui doit nous permettre de régénérer et de redynamiser notre société, ressouder notre cohésion nationale. Cette alternance passe impérativement par une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale. Le projet d’alternance construit par l’UDI et LR est le seul capable de contribuer a redresser notre pays. Ce sont les députés qui votent les lois. Ce sont les députés qui soutiennent le gouvernement dans son travail de réforme. L’enjeu des prochaines semaines se situe bien à ce niveau et seulement à ce niveau.

Je suis fier d’être un élu local, d’être un élu municipal. Cet engagement citoyen je l’accompli avec énergie, avec passion, avec fidélité à mes valeurs et à mon parcours. Nos concitoyens n’ont plus confiance dans une partie de leurs grands élus. Reconstruire ce lien, indispensable pour réformer et espérer, passe nécessairement par les élus locaux.
Pour moi, un député doit rendre des comptes sur son travail quotidien à l’Assemblée Nationale. C’est la raison de ma candidature, c’est un engagement que je prends et que je tiendrai.

Christophe Geourjon
Elu municipal et Métropolitain
Candidat aux élections législatives dans la 3ème circonscription

Restons en contact !

2 Replies to “Parrainage pour l’élection présidentielle

  1. Bonjour Laurent,
    A priori oui je resterai un simple conseiller municipal de Lyon, sans responsabilité dans un exécutif. Je pense qu’il est important pour ceux qui écrivent et votent les lois d’être directement conforté à l’effet sur les collectivités des décisions qui sont (ou pas) prises.
    Je suis par contre opposé a un cumul des mandats avec une responsabilité exécutif dans un commune (Maire ou adjoint). La loi l’interdit, c’est une très bonne chose et je refuserai de voter un éventuel retour en arrière. De même je pense que la loi devrait évoluer pour limiter à 2 mandats successifs de parlementaire ou de membre d’un exécutif local ce qui permettrait un plus grand renouvellement des élus.
    Mais nous aurons je pense l’occasion d’en reparler.
    Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *