Nouvelles installations de géothermie à Confluence

Intervention de Bernadette Bertrix-Veza au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le Maire, Mes chers collègues,

Voila deux dossiers importants qui concernent une source d’énergie « propre » : la géothermie, qui ne participe pas à la dégradation du climat comme peuvent le faire et comme le font notamment les énergies fossiles par exemple, elle permet donc d’aller vers un développement plus « durable ».
Le recours à ses sources d’énergie alternatives est donc non seulement à promouvoir mais à favoriser !

Toutefois, il nous semble important d’insister sur quelques points, afin d’être sûr que ces installations aient le moins d’impact possible sur leur environnement :
Nous aimerions donc que les moyens de surveillance prévus : notamment le compteur volumétrique, les sondes de température en entrée et en sortie, les sondes de conductivité en entrée et en sortie, ainsi que les sondes de niveau d’eau fassent l’objet d’un contrôle et d’un suivi régulier.
Car les détails de surveillance n’étant pas précisés, notamment l’intervalle de temps entre les mesures, il nous semble essentiel d’insister sur la régularité de ces contrôles. L’étude de ces mesures régulières pourra ainsi nous permettre d’avoir une vision à long terme de l’état de la nappe phréatique.

Ces indicateurs et leur suivi auront d’autant plus d’importance, car comme il est rappelé que :
« l’impact thermique sur la nappe, lié à l’utilisation des Pompes à chaleur, n’est pas encore bien connu. En effet, les nappes fortement sollicitées comme c’est le cas sur la ville de Lyon se réchauffent ».

Au delà des pompes à chaleur, les nappes phréatiques Lyonnaises sont déjà très perturbées dans leur écoulement par les parkings souterrains, les tunnels des métros et plus généralement toutes infrastructures souterraines d’importance.

L’installation de ces pompes à chaleur, doit donc être l’occasion de mettre en place un système de suivi des nappes phréatiques dans leur globalité pour en mesurer l’évolution, et ainsi mieux connaître et évaluer les impacts extérieurs sur ces dernières. Car en cas de réchauffement trop important les risques sont réels et non négligeables, notamment en cas de développement bactérien, les risques sanitaires sont très importants pour nos concitoyens.

Il conviendra probablement d’encourager l’usage réversible été/hiver des captages de nappe pour maitriser l’évolution à long terme de la température, comme c’est le cas pour la future faculté catholique, mais pas pour les immeubles à construire sur la prison St-Joseph.
Cette demande et cette mise en garde étant faites, les élus du groupe « Centristes et Démocrates pour Lyon – UDI », apportent donc leur soutien à ces projets de géothermie, tout en mettant en garde sur le risque de surexploitation et de variation thermique des nappes phréatiques et des problèmes alors encourus.

Je vous remercie

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité