Lancement de la concertation préalable à la construction de la voie L

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

La présente délibération nous demande de valider le lancement de la concertation préalable à la construction d’une nouvelle voie dans la gare de La Part-Dieu. Travailler sur l’adaptation de la gare à sa fréquentation est une bonne chose, construire une nouvelle voie permettra de soulager un peu cette gare qui perd son souffle. Nous savons tous l’urgence de donner de l’air à la Part-Dieu. Cette gare qui était prévue pour accueillir 32000 voyageurs par jour lors de son inauguration, qu’elle en supporte aujourd’hui 90000, et que demain, en 2020, les perspectives donnent 160000 voyageurs quotidiens, on ne peut que s’interroger sur son avenir. Nous approuvons de libérer le hall de la gare, réaménager les entrées de la gare et la réalisation de la voie L.

Nous ne pouvons pas passer à côté de ce défi pour le Grand Lyon. Nous devons voir plus loin, et nous devons absolument proposer, en toute indépendance, une solution globale et durable pour notre agglomération, sans quoi nous irons au devant de graves problèmes.

Monsieur le Président, il sera nécessaire à l’avenir de désengorger le nœud ferroviaire lyonnais. On nous dit aujourd’hui que la seule solution est une gare souterraine, mais cette solution ne prend pas toute la mesure de l’enjeu.

Pourquoi ne pas se servir de l’atout Saint Exupéry ? Cet aéroport qui devrait être un vecteur de rayonnement international de notre agglomération, qui devrait nous permettre de nous comparer à d’autres grandes métropoles européennes, n’est pas utilisé comme une entrée dans Lyon. Il devrait être une porte sur la ville des Lumières ! J’irais même plus loin : Saint Exupéry devrait être intégré à la Métropole sans quoi le terme d’Euro Métropole n’aura guère de sens.

Ceci-dit Monsieur le Président, la solution que je propose avec Saint Exupéry ne pourra se faire qu’à la condition de relier efficacement le centre-ville à l’aéroport et à la gare grâce à un moyen de transport en commun rapide et fiable : un train-métro. Métro dans la partie la plus urbaine, train en périphérie. Ce n’est que par la mise en place de ce train-métro entre Part-Dieu et Saint Exupéry qui nous trouverons une solution pour le désengorgement de la gare Part-Dieu, pour l’essor de son quartier d’affaires, pour la croissance économique de l’Est lyonnais, pour le développement d’Eurexpo et enfin pour faire de Saint Exupéry la porte principale de Lyon depuis l’Est et surtout un véritable hub multimodal international.

Monsieur le Président, permettez moi de vous réitérer la demande que j’avais faite dans mon intervention en octobre 2012 d’inclure véritablement Saint Exupéry dans les solutions étudiées pour désengorger le noeud ferroviaire Lyonnais.

Monsieur le Président faire face aujourd’hui aux défis du futur, c’est préparer un avenir serein. Servons nous de nos atouts qui dorment ! Développons nos ambitions en regardant plus loin !

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *