Gratuité d’entrée dans les Musées à l’occasion de la Nuit européenne des Musées le samedi 18 mai 2013

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le Maire, chers collègues

Depuis le « Printemps des Musées » jusqu’à la Nuit européenne des Musées, ces institutions n’ont cessé de voir leur popularité croître. L’édition 2013 sera d’autant plus importante que le 18 mai ne sera pas seulement la Nuit européenne des Musées mais également la Journée internationale des Musées qui fête déjà ses 30 ans.

À coté des locomotives municipales que sont le Musée d’Art Contemporain, le Musée Gadagne ou le Musée des Beaux Arts, nous avons la chance d’avoir à Lyon une grande diversité de l’offre muséale. Cette richesse dépasse le cadre municipal puisque nous avons sur notre territoire notamment le Musée Gallo-Romain et prochainement le Musée des Confluences qui sont portés par le département du Rhône. Cette diversité est une chance pour les Lyonnais tant il est vrai que comme le déclarait Malraux «L’art est le plus court chemin qui mène de l’homme à l’homme».

Aussi nous nous félicitons de l’organisation de cette nuit des Musées. Pourtant, si cet événement populaire est un réel succès depuis plusieurs années à travers toute l’Europe, nous regrettons que le nombre de visiteurs dans les musées municipaux pour l’édition 2012 reste proche de celui atteint en 2003 . Reste donc à espérer que l’affluence sera en augmentation en 2013.

Nos Musées ont battu en 2012 des records de fréquentation. 330 000 visiteurs par exemple pour le Musée des Beaux Arts, c’est un chiffre remarquable qui doit beaucoup à sa directrice ainsi qu’à l’exposition Soulage. Mais pour une ville qui se veut de dimension européenne il convient de passer à la vitesse supérieure. En effet à titre de comparaison, le Musée d’Orsay a accueilli 3 600 000 visiteurs en 2012, le tout récent Musée du Louvre à Lens 100 000 visiteurs chaque mois.

Pour passer en 1ère division il faut plus de moyens et aussi être plus visible pour attirer de nouveaux visiteurs, pour attirer des touristes sur le critère Muséal.

Pour répondre a ces 2 problématiques nous proposons depuis plusieurs mois de regrouper dans une structure appelée « Musées de Lyon » l’ensemble des musées d’envergure de la Métropole lyonnaise. La création de cette structure pourrait prendre la forme d’un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC). La Métropole de Lyon aurait naturellement vocation a porter cet établissement.

Le projet « Musées de Lyon » en rassemblant autour d’une même table l’ensemble des partenaires publics et privés impliqués dans nos Musées (y compris l’Etat) permettrait une meilleure synergie, une meilleure coordination de l’action, de la promotion et de l’animation de l’offre muséale lyonnaise pour lui donner les moyens de se développer et d’être visible au niveau national et européen. Cet établissement permettrait de mutualiser de nouveaux outils, par exemple de nouveaux développements dans le domaine du numérique.

En outre, une telle institution deviendrait le partenaire de référence de structures locales de moindre envergure, mais qui permettent, dans notre région et au-delà, la diffusion de la culture au plus grand nombre.

Un tel projet nécessite une dynamique, du travail et de la concertation mais il est à la hauteur des ambitions que nous devons avoir pour que la Métropole de Lyon s’impose comme une référence culturelle de premier plan.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *