Elaboration d’avant projet de la première phase du projet d’aménagement du pôle d’échange multimodal (PEM) de Lyon Part-Dieu

ville-de-lyonIntervention du groupe « Centristes et Démocrates pour Lyon – UDI »

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Le Grand-Lyon engage pour 10 millions d’€uros les études d’avant projet pour cette future gare et l’ensemble des transports publics alentour, avec une modeste participation de la Ville de Lyon pour 100.000€.

L’enjeu pour notre commune est fondamental puisque le 3ème arrondissement accueille le 2ème nœud ferroviaire de France. Ce projet mobilise pas moins de 9 autorités différentes – comme toujours en France, on a du mal avec le mille-feuilles administratif.

Le développement et la restructuration de la gare de la Part-Dieu font partie du nécessaire renforcement de l’infrastructure ferroviaire dans Lyon pour le réseau express local, suivant en cela les préconisations du SCOT 2030 approuvé en 2010 : j’y reviendrai lors du débat qui concerne le PLU-H tout à l’heure.

La concertation publique, à peine engagée, se termine en octobre ! Mais un cahier des charges précis impose déjà la forme et le fonctionnement de la future gare et de ses abords ! Il ne resterait que quelques détails à choisir alors que les choix structurants pour l’ensemble du réseau – le fameux Nœud ferroviaire Lyonnais – ne sont pas faits, et que le contournement du fret est reporté de 20 ans !

Ces choix stratégiques conditionnent un cahier des charges durable pour la gare et son environnement, mais là encore, vous avez mis la charrue avant les bœufs !
Je ne dis pas qu’il faille faire moins vite, bien au contraire, mais qu’il convient de traduire dans les actions les préconisations fortes inscrites pour l’ensemble de l’agglomération élargie dans le SCOT 2010.

Ainsi l’agrandissement du hall de la gare est prévu vers le Sud : avenue Pompidou « sous les voûtes », qui n’offrent pas l’espace suffisant ni la meilleure proximité des transports urbains existants. Le rétrécissement de cette liaison Est-Ouest ne va pas dans le bon sens pour les quartiers concernés ! D’autre part, la fonction « traboule » du hall actuel de la gare ne reçoit pas de réponse satisfaisante.

Par ailleurs, la future liaison ferrée du RER Est-Ouest –elle aussi prévue au SCOT – et sans rupture de charge entre St-Paul et St-Exupéry via la Part-Dieu, Villeurbanne et La-Soie imposerait sans doute l’ouverture de la gare et de ses correspondances vers le Nord en direction de la rue de Bonnel et du Cours Lafayette.

Ainsi la conception d’un réseau moderne qui optimise les voies ferrées de l’agglomération reste à faire, en permettant notamment une meilleure répartition des trafics avec les autres gares, en particulier celle de Saint-Exupéry.

Si le SCOT préconise un triplet Part-Dieu / Perrache / Saint-Exupéry, complété par un système de gares secondaires, nous pensons qu’il faut préférer St-Exupéry à Perrache pour les longues distances, comme nous l’avons plusieurs fois proposé, et réduire Perrache à une dimension régionale – ne serait-ce que pour faciliter l’unification de l’hyper-centre Presqu’île–Confluence !

Pour nous l’avenir de Part-Dieu passe par la gare de St Exupéry ! Monsieur le Maire, permettez moi de vous réitérer la demande qu’avait faite Christophe Geourjon en octobre 2012 d’inclure véritablement Saint-Éxupéry dans les solutions étudiées pour désengorger le nœud ferroviaire Lyonnais.

Le quartier de la Part-Dieu ne devra pas pour autant se déshumaniser par une trop grande spécialisation réservée aux activités tertiaires et aux transports : il devra rester un quartier « à vivre », mêlant aussi l’habitat, les équipements et les services de proximité. Il ne suffit pas Monsieur le Maire de décréter, comme vous l’avez fait lors de la réunion publique de présentation du 12 septembre 2013, que 2.000 logements supplémentaires doivent être réalisés pour animer un quartier déserté en dehors des heures ouvrables et dont les commerces peinent à vivre voire à survivre en dehors du centre commercial.

En résumé, il devient urgent que de nouvelles équipes conduisent correctement ce projet vital pour l’agglomération.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité