Cité Internationale – Avenant n°4 à la délégation de service public

logo-grand-lyonIntervention de Marc Augoyard au nom du groupe ‘Centristes et Démocrates’

 

Monsieur le Président, mes chers collègues

Lorsque l’on traverse le Rhône en train, pour arriver à La Part Dieu, on découvre un bâtiment d’une forme originale, l’Amphithéâtre, œuvre du grand architecte Renzo Piano. Point d’orgue de ce projet d’envergure qu’est la Cité Internationale, cette salle contribue à faire de Lyon une ville de congrès, à placer notre agglomération sur le marché du tourisme d’affaire, si important pour notre rayonnement international et notre développement économique.

Le projet qui nous est soumis ce soir concerne l’utilisation de cet espace pour des spectacles. Cette utilisation est intéressante, mais reste marginale, et il s’agit, d’après les motivations de la délibération, de la renforcer, notamment pour les plus petits spectacles, en abaissant le seuil de rentabilité.

Or, les chiffres qui nous ont été soumis nous font penser que c’est l’inverse qui risque de se produire. Ce sont les spectacles plus importants qui seront avantagés, de l’ordre de 2500 à 3000 places. Dans le contexte actuel, nous rappelons l’existence de nombreuses salles dans l’agglomération, chacune avec sa pertinence, comme l’Auditorium, le Transbordeur, la Bourse du Travail, la Halle Tony Garnier. Bientôt, avec les projets de l’ASVEL, nous pourrions avoir une nouvelle salle de 10000 à 15000 places. Est-il donc nécessaire de développer des spectacles à forte capacité dans l’Amphithéâtre ? Ne risque-t-on pas de poser des problèmes aux autres salles, avec une nouvelle concurrence ?

Le changement de la grille tarifaire ne risque-t-il pas de favoriser encore plus les bénéfices de la société concessionnaire (déjà assez importants) ? Alors que ce sont les prix des billets des spectacles à l’Amphithéâtre qu’il faut baisser afin de les rendre plus accessibles. L’accès à la culture pour le plus grand nombre nous tient à cœur.

Ces questions, nous nous les posons depuis la réunion de la commission développement économique, et nous ne demandons qu’à être rassurés, avant de déterminer notre vote.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité