Attribution d’une subvention de 100 000 euros à la Fédération Française de Tennis pour l’organisation de la demi-finale de la Coupe Davis

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon »

Monsieur le Maire, chers collègues,

Nous avons tous en mémoire les instants magiques de 1991 quand l’équipe de France, avec Guy Forget et emmenée par Yannick Noah, a gagné dans le Palais des Sports de Gerland, la finale de la coupe Davis.

Aujourd’hui vous nous proposez de voter une subvention à la Fédération Française de Tennis de 100 000€ pour que Lyon puisse accueillir une demi-finale de la Coupe Davis (France-Argentine). Il y a 8 jours, le Grand Lyon a aussi voté une subvention de 100 000€. Il convient d’ajouter également la mise à disposition gratuite du Palais des Sports et des terrains annexes pour un montant estimé de près de 100 000€. Au total cette demi-finale coutera directement ou indirectement près de 300 000€ aux Lyonnais. L’addition est plutôt salée pour 5 matchs et un événement qui ne durera que 3 jours …

Au delà nous regrettons qu’une fédération qui réalise 8,2M°€ de résultat net en 2009 (sur un budget de 170,5 M°€) mette aux enchères le choix de la Ville qui accueillera les matchs de la Coupe Davis. Il y a là quelque chose de choquant.

Monsieur le Maire, Monsieur le candidat, nous sommes bien sûr favorable à ce que notre ville soit le siège de grands rendez-vous internationaux mais nous avons quelque peu le sentiment qu’après avoir laissé partir à Montpellier le Grand Prix de Tennis de Lyon vous essayez de vous rattraper.

Oui la Coupe Davis est un événement prestigieux mais cette rencontre ne remplacera pas le GPTL. Ce tournoi avait été créé à Lyon il y a 23 ans, et il était le rendez vous annuel incontournable de tous les passionnés de tennis. Il ne fallait pas l’abandonner. Je ne doute pas que votre ami Georges Frêche vous invitera dès cet automne à la finale de cet ex-événement Lyonnais …
Mais rassurez-vous Monsieur le Maire, nous aimons le tennis. Lyon est une ville de Tennis : outre ses clubs, notre agglomération est aussi le berceau et le siège de la société Babolat qui depuis 150 ans équipe les plus grands joueurs : hier Noah et Sampras, aujourd’hui Rafael Nadal. Parce que Lyon est une ville de Tennis, parce que nous pensons que la Coupe Davis fera bénéficier à notre ville d’une large couverture médiatique nous voterons donc cette subvention, bon gré, mal gré. Il y avait cependant la place de faire mieux, avec moins d’argent.

Nous avons noté, Monsieur le Maire, que dans la délibération il n’était pas fait mention d’achat de places. Aussi, comme je ne doute pas que vous même ainsi que votre adjoint aux sports serez des spectateurs assidus et que vous aurez certainement des invités durant ces 3 jours, je me permets de vous demander si cet achat de prestation auprès de la Fédération Française de Tennis sera à l’ordre du jour du prochain conseil municipal ?

Je vous remercie.

Intervention reprise par Le Progrès, LyonCapitale et LyonMag dans leurs éditions du mardi 14 septembre

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *