Construction d’un nouveau groupe scolaire Marie Bordas – Lyon 8ème

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes & Démocrates pour Lyon »

Monsieur le Maire, mes chers collègues,
Le 8ème arrondissement, et en particulier le quartier de Moulin à vent, a vu sa population fortement augmenter dans les dernières années. Aujourd’hui, les écoles Marie Bordas et Philibert-Delorme sont au bord de la saturation. La reconstruction du groupe scolaire Marie Bordas est donc très attendue.

Le nouveau groupe scolaire tel que proposé par le cabinet Dumetier, lauréat du concours, est plus spacieux et plus accueillant. Il offrira également une salle de sport, des salles d’évolution, un self ainsi qu’un espace d’accueil des parents. Il constituera un nouveau repère dans le quartier.

Je ne souhaite pas rentrer dans la polémique qui a entouré ce choix, cela n’apporte rien et je pense que le jury a travaillé très sérieusement pour sélectionner le meilleur des projets parmi les 4 présentés.

Après avoir participé à 2 jurys de concours et avec un regard neuf qui est celui d’un jeune élu qui n’a pas encore atteint la moitié de son 1er mandat, je souhaite faire plusieurs observations et propositions :

  • Inclure dans les règlements d’appel d’offre de la Ville de Lyon une clause indiquant que les indemnités de concours seront fortement modulées pour une équipe candidate dont le projet ne serait pas réalisable. Cela paraît une évidence, mais dans le cas du jury Marie Bordas j’ai dû fortement argumenter pour que l’un des architectes ne touche pas la totalité des indemnités de concours qui étaient quand même de 60 000€ alors que son projet ne respectait pas le PLU. Merci à Nicole Gay de m’avoir soutenu contre une partie du jury et des services.
  • Demander aux architectes d’indiquer dans leurs projets une estimation des coûts d’entretien, des coûts de fonctionnement annuels et des coûts de maintenance sur une période de 10 ans. Depuis maintenant 3 ans notre groupe demande très régulièrement que ces informations soient communiquées au Conseil Municipal lors du vote d’investissements. En les demandant aux architectes, peut être que nous pourrons enfin avoir des précisions.
  • Inclure dans les jurys un membre représentant les futurs utilisateurs, c’est à dire un expert d’usage. Le Conseil Général du Rhône pratique cela pour les collèges avec la présence d’un proviseur. La Ville de Lyon pourrait le mettre en œuvre de manière systématique avec selon le jury un enseignant, une puéricultrice, un président d’association sportive …

Aujourd’hui, parce qu’ils doivent respecter le code des marchés publics, les jurys de concours sont très encadrés.  Or quand on sélectionne un tel projet on n’achète pas 1 kilo de lessive, on sélectionne un lieu de vie, un lieu d’éveil, un lieu de découverte culturelle, un lieu d’éducation, un lieu de pratique du sport. Nous sommes donc loin, très loin d’une simple obligation de mise en concurrence.

Il est par exemple très regrettable que le jury ne puisse pas auditionner les cabinets, il est tout aussi regrettable que l’on ne puisse faire évoluer le projet retenu qu’à la marge. Messieurs les parlementaires, je pense qu’il y a la des pistes d’évolution de notre législation. Ces sujets ne vous apporteront peut être pas la une des médias, mais ils sont très importants pour nos collectivités et surtout au quotidien pour l’ensemble des Lyonnais qui utilisent ces équipements.

Pour conclure, permettez-moi de citer Frank Llyod Wright, architecte américain du début du XXème siècle : « La simplicité c’est l’harmonie entre le beau, l’utile et le juste ». La beauté est affaire de goût, par contre il est de notre responsabilité de sélectionner des projets utiles et justes.

Notre groupe votera ce rapport.

Je vous remercie.

Position reprise par Le Progrès dans son édition du vendredi 10 septembre et  par Mag2Lyon dans son édition d’octobre 2010.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité