Question orale concernant le projet de Cité de la Gastronomie

Question posée par Marc Auoyard, au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Notre agglomération est réputée pour sa gastronomie. Ne citons que les bouchons lyonnais, et le célèbre Paul Bocuse, connus dans le monde entier. Il se trouve que la gastronomie a été classée au Patrimoine Mondial Immatériel par l’UNESCO.
Pour accompagner ce classement, une cité de la gastronomie est envisagée. Un concours a été lancé, pour en déterminer l’implantation. Les retombées de la création d’une cité de la gastronomie pour la ville hôte seraient conséquentes.
Il serait donc intéressant que notre agglomération puisse être le site retenu.

Le vice-président délégué au rayonnement international a récemment évoqué un projet au conseil d’administration de l’Office du tourisme du Grand Lyon, parlant d’un projet alliant vocation économique et muséale de 20 000 m² dont 4 à 5 000 pour la partie musée.

Notre Communauté urbaine est compétente pour tout ce qui touche à l’attractivité et aux relations internationales, mais aussi pour le tourisme. Elle est  donc légitime pour intervenir dans ce dossier. Or, une délibération pour l’attribution d’une subvention à l’association « Cluster Patrimoine Gastronomique et manger bien » pour l’étude sur le centre international de la gastronomie sera présentée au prochain conseil municipal de Lyon.

Notre question sera donc double, mais simple :

  • Pouvons nous avoir des précisions sur vos intentions en la matière, sur le lieux que vous envisagez proposer pour un tel équipement, sur le calendrier de réalisation ?
  • Pourquoi n’est-ce pas le Grand Lyon, compétent en la matière, qui porte cette démarche, alors que l’implantation d’un tel centre international serait bénéfique æpour l’ensemble des communes de l’agglomération ?

Nous vous demandons de mettre en place un groupe de travail associant tous les groupes pour réfléchir à un tel projet, et éviter certaines erreurs passées, car je crois que nous sommes tous prêts à le soutenir ?

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *