Projet Optimod’Lyon (Optimiser la mobilité durable en ville)

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Depuis 4 ans nous sommes intervenues à plusieurs reprises sur le thème de l’information multimodale; En effet, nous considérons qu’il est stratégique et urgent pour notre agglomération de disposer d’outils performants d’information des utilisateurs lors de leurs déplacements. Le Grand Lyon se développe, la population augmente, les besoins en déplacements aussi, les modes de déplacements se diversifient. Mais le Grand Lyon est aussi un carrefour de circulations nationales et internationales, routières, ferroviaires, aériennes, même fluviales. Face à cela, les usagers sont un peu dépourvus quand il s’agit de choisir entre le vélo et la voiture, entre un itinéraire ou un autre. Mieux informer, c’est aussi optimiser les déplacements, favoriser le report modal et donc contribuer à diminuer la pollution.

Aujourd’hui l’information existe mais elle est peu disponible (obligation d’un avoir un ordinateur ou via des radios partenaires), elle est éclatée entre les différents modes (transports en commun, voiture, vélos, Car2Go, TER, piétons, …) et elle n’est pas ou peu réactualisée en temps réel.

La question que vise a répondre le projet Optimod’Lyon (Optimiser la mobilité durable en ville) est la fois très simple et très délicate. Pour faire court « Comment aller d’un point A à un point B le plus rapidement possible et au meilleur prix ? ». Pour répondre à cette problématique 3 services vont être développés :

  • L’optimisation de l’exploitation des réseaux urbains par la prédiction à 1 heure du trafic
  • La fourniture d’une information tous modes  en temps réel, disponible à tout moment, en tout lieu et pour tous via une application sur SmartPhone
  • Et enfin, l’optimisation de la gestion du fret urbain par l’information des conducteurs et la gestion des tournées des opérateurs.

Cette approche intégrée transport des personnes et du fret urbain est novatrice. Nous approuvons également le partenariat publique-privé-académique et le pilotage conjoint du programme. Le public comme garant de l’intérêt collectif et du pilotage de l’ensemble de la mobilité urbaine. Les laboratoires de recherche académique (LIRIS, Université Lyon 1, LET) comme garant de l’innovation. Et enfin, le privé garant de l’innovation technologique et porteur des dynamiques de développement commercial. Pour le Grand Lyon l’investissement est significatif puisqu’il atteint 800 K€.

Vous l’avez compris nous sommes enthousiaste sur l’objectif. Nous sommes par contre un peu plus interrogatif sur la méthode. En effet, nous avons parfois l’impression que nous empilons les structures fondées toutes sur de bonnes intentions mais sans une coordination forte entre eux et sans stratégie à moyen terme. Pour mémoire,

  • Nous sommes engagés dans le projet de radio d’information multimodale avec  la Région, le Département, le SYTRAL.
  • Par ailleurs, nous sommes également partenaire de Multitud, projet initié par la RUL et qui fédère 12  autorités organisatrices de transports, dont le SYTRAL, et qui est une des actions du projet REAL.

Monsieur le Président, pouvez vous nous précisez l’avenir de ces différentes initiatives dans la perspective de la création du pôle métropolitain et du futur syndicat mixte des transports dont un des objectifs est justement l’information multimodale.

Nous voterons ce rapport.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité