Programmation financière 2015 du volet culture de la politique de la ville

ville-de-lyonConseil Municipal du 1er juin – Intervention de Christophe Geourjon

Nous profitons de cette programmation culturelle pour vous interpellez au sujet de l’éducation artistique et culturelle dans les écoles.

Le 2 avril, vous avez annoncé la suppression du Centre de ressources Enfance, Art et Langages et des résidences d’artistes dans les écoles.

Ce dispositif que vous avez lancé en 2002 et a initié 37 résidences d’artistes dans 31 écoles maternelles, s’adressant à plus de 10 000 enfants des quartiers prioritaires de Lyon. Cela se traduit concrètement par exemple dans le 7ème arrondissement par l’arrêt brutal de l’accueil d’artiste à l’école Gilbert Drue. Sans porter de jugement sur le fond et sans contester la nécessité de faire des économies, nous constatons qu’il s’agit là d’un abandon post-électoral d’une de vos promesses de campagne, une de plus qui « passe à l’as » !
Dans votre programme, page 312 exactement, vous aviez pourtant écrit, je cite : « nous soutiendrons les projets innovants à travers les résidences d’artistes en maternelles (Enfance, Art et Langages) »

Pourtant à l’époque le coût de la réforme des rythmes scolaires et les contraintes budgétaires étaient connus. Ceci est d’autant plus choquant qu’a l’époque vous étiez à la fin de votre 2ème mandat.

Cette décision de stopper net a été prise unilatéralement, sans dialogue ni avec les partenaires, ni avec les acteurs.

En 12 ans un travail a été réalisé au sein d’Enfance, Art et Langages par les enseignants, les ATSEM, les artistes, les structures culturelles, les chercheurs, les Inspecteurs de l’Education Nationale, les conseillers pédagogiques, et les parents.

Vous-même vous avez jugé « pertinent » le programme, avec un « intérêt notamment pour l’apprentissage du langage ».

Que répondez-vous à l’équipe d’Enfance Art et Langages qui vous demande du temps pour laisser les 5 résidences encore en cours s’achever, et qui propose de redimensionner le projet en fonction des attentes liées aux rythmes éducatifs, aux enjeux de l’éducation artistique et culturelle ?

Plus globalement, pouvez-vous nous éclairer sur votre politique éducative et artistique dans les écoles ?
Toujours dans votre programme électoral, page 278, vous aviez parlé d’un « programme coordonné de l’offre d’éducation artistique et culturel en faveur de l’enfance avec une mission dédiée à la Direction des Affaires Culturelles de la Ville ».

Est-ce là aussi une annonce sans lendemain qui fera les frais des contraintes budgétaires que vous ne pouviez pourtant pas ignorer au moment de la campagne électorale des élections municipales ?
L’école est le berceau d’une République qui appartient à tous, elle est le cœur battant de la commune. Elle mérite des engagements clairs et moins d’électoralisme.

Plus globalement, nous aurons enfin une PPI début juillet nous avons aussi besoin d’un PPE (Plan Pluriannuel des Economies) afin d’avoir une vision globale des économies car le budget de fonctionnement constitue lui aussi un axe politique et doit être présenté en toute transparence aux élus et aux Lyonnais.

Je vous remercie

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *