Ligne forte de transport en commun Cristalis C1/C2

logo-grand-lyonIntervention de Marc Augoyard au nom du groupe « Centristes et Démocrates »

Monsieur le président, mes chers collègues,

Nous devons voter sur une délibération technique dans le cadre plus large de la réalisation des lignes fortes C1 et C2, projet que le groupe « centristes et démocrates pour le Grand Lyon » a toujours soutenu et continuera de soutenir.

Nous partageons tous ici l’ambition de doter notre métropole d’un réseau de transports en commun efficace, accessible et aidant notre action pour un développement durable, même si nous pouvons parfois avoir des divergences légitimes sur tel ou tel aspect. Nous aurons sans doute l’occasion d’en débattre. Notre réseau évolue, Atoubus nous le montre, et devra continuer à évoluer.

Je voudrais me permettre d’utiliser cette délibération, qui a trait au renforcement de notre réseau de transports collectifs, pour évoquer la situation actuelle des TCL. Aujourd’hui est sans doute le bon moment. Nous ne sommes plus dans l’actualité brûlante, propice aux excès en tous genres. Mais nous sommes à un mois d’une date adorée par les Lyonnais, et qui attire de plus en plus vers notre cité des personnes de l’agglomération, de la région et de bien plus loin encore. Nous voulons tous qu’elles repartent avec une bonne et belle impression de notre métropole. Or le 8 décembre est déjà désigné comme le jour de la confrontation, au détriment du rayonnement international de notre métropole. Le 8 décembre, c’est le jour où Lyon se montre à elle-même au monde, encore plus qu’à l’habitude. Attention à ne pas gâcher cette fête ! Cela reviendrait à sacrifier l’un des seuls moments où tous les habitants de notre agglomération se réunissent pour admirer ensemble leur cité.

Nos concitoyens attendent des pouvoirs publics un 8 décembre harmonieux et réussi. Dans chacune de nos communes nous y contribuons en finançant ou en aidant des animations. Que devons nous alors lancer ? Un appel au dialogue ? Un appel au calme ? Un appel à la raison ? Les expériences nous ont montré que ces appels étaient vains. Peut-être faudrait-il que la collectivité s’engage plus pour régler ces conflits trop récurrents ? Peut-être devrions-nous utiliser la négociation de la nouvelle DSP pour imposer un véritable service minimum, d’autant plus lors d’évènements d’intérêt métropolitain, c’est-à-dire un service public maximum, un service maximum du public, dont nos concitoyens nous demandent d’être les garants ? En fait, c’est demander un véritable service public, tout simplement.

Je vous remercie.

Restons en contact !

One Reply to “Ligne forte de transport en commun Cristalis C1/C2”

  1. le c1, le c2, simplement de la politique spectacle. Moi qui habite à 10mn de la part dieu, qui veut aller à l’hôpital de la croix rousse, je dois prendre le car le matin ou le soir: de 20mn (tôt) à 35mn via le 41. 10mn+35 = 45mn. A pied j’arrive à faire 50mn. Bientôt le 41 va être supprimé. Le trajet va se rallonger soit par le 11/métro soit via le C1/métro. Le réseau TCL devient de moins en moins intéressant, désagréable à subir pendant les entassements des heures de pointe, mal fréquentés par des prédateurs jamais contrôlés et non solvables, et tout cela avec un prix du ticket qui explose. Qund va t on avoir de vrais transports publics?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *