La sécurité de tous doit être une priorité du Maire de Lyon

Madame la Maire du 7ème arrondissement, cher(e)s collègues,

J’approuverai bien évidemment ce rapport qui va permettre de poursuivre les actions de prévention de la délinquance sur notre arrondissement et plus généralement au niveau de la ville de Lyon. Toutes ces associations font un travail remarquable et indispensable.

Au-delà, il me paraît important de revenir sur le mot sécurité qui est présent dans l’objet du rapport mais pas dans la délibération.

Chaque habitant du 7ème arrondissement a droit à la sécurité. Je suis convaincu que cela passe par de la prévention mais ce n’est pas suffisant. Pour retrouver sécurité et tranquillité publique à Lyon il faut mener en parallèle 3 politiques : prévention, répression/sanction et aménagement urbain.

Depuis un certain temps nous constatons tous que la situation se dégrade, les problèmes de sécurité ou d’incivilité se multiplient. Cette situation n’est plus acceptable, surtout le sentiment de l’impunité des auteurs de ces faits devient insupportable pour les habitants du 7ème.

Madame la Maire cette situation empire mais elle n’est pas nouvelle, de même je sais que polices municipale et nationale sont au maximum de leur capacité particulièrement au niveau de la Place Gabriel Péri. Mais ce n’est pas suffisant. Nous devons faire plus, et je pense que c’est aujourd’hui une urgence sinon certains habitants vont décider de quitter notre ville, sinon nous risquons d’arriver à des drames.

Au niveau de la Place Gabriel Péri un diagnostic sécurité a déjà été mené en 2019-2020 par un cabinet spécialisé à la demande de la Ville de Lyon. La conclusion indiquait qu’il fallait revoir en profondeur l’aménagement urbain de ce secteur, repenser totalement la place en elle-même, probablement déplacer la station de tram, éventuellement même déplacer le tram de la Rue de Marseille vers les quais, requalifier la Rue de Marseille, démolir l’immeuble du petit CLIP qui du fait de son architecture favorise l’existence d’une cour des miracle. Immeuble du CLIP dont la façade et l’immeuble en lui-même sont en très piteux état. Madame la Maire ou en sommes-nous ? Présenterez-vous ces hypothèses à la concertation ? Ces réaménagements sont-ils prévus dans la Programmation Pluriannuel des Investissements de la Ville de Lyon ? Sur le volet répressif pouvez-vous nous faire un bilan des actions des polices municipale et nationale ? De même au niveau de la propreté quels sont les actions qui vont être menées pour améliorer la situation à court terme ? Notamment vis-à-vis des dépôts d’encombrants sur la voie publique ? La Ville de Lyon mène-t-elle des actions afin d’identifier les auteurs des faits ?

Au niveau du secteur Jean Macé/St Lazare après des feux de poubelles mi-avril ayant dégradé gravement une façade d’immeuble, nous assistons trop fréquemment a des rodéos. Ce week-end ce sont les barrières du chantier de piétonisation de la Rue Chevreul devant l’école Marc Bloch qui ont été déplacé pour privatiser la Rue du Colombier, dévier les voitures et faire des rodéos. Ce week-end un riverain qui rouvrait la rue a été insulté et menacé. Ce week-end des pétards ont été jeté sous un véhicule qui a été endommagé. Cette situation ne peut durer. Lyon est équipé de caméras de vidéoprotection, il est donc possible de retrouver les auteurs de ces faits. Madame la Maire pouvez-vous nous indiquer si la Ville de Lyon, en lien avec la justice, exploite actuellement les images de vidéoprotection pour identifier les auteurs de ces faits et de l’ensemble des faits similaires au niveau plus globalement de la Ville de Lyon ? Si oui la Ville de Lyon a-t-elle porté plainte contre eux ? Est-ce que les motos ont été ou vont être saisies ?

Les habitants de ce quartier craignent que l’aménagement piétonnisé devant l’école Marc Bloch, aménagement qui est une très bonne chose, soit rapidement détourné pour en faire un spot de rodéos. Madame la Maire pouvez-vous les rassurer ? Cet aménagement est-il prévu pour empêcher un tel détournement d’usage ? Sinon je vous demande officiellement d’intégrer cette contrainte dès aujourd’hui dans les travaux en cours.

Madame la Maire l’objet de mon intervention n’est pas de polémiquer, je sais que ces problèmes ne sont pas simples à gérer et à régler. Mais je souhaitais tirer à nouveau un signal d’alerte et redemander une action forte et volontariste du Maire de Lyon pour rétablir la tranquillité publique dans notre ville. Une action dans 3 directions : la prévention, le réaménagement des espaces publics mais aussi et c’est indispensable la répression et la sanction.

Je vous remercie

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité