Ilot Mazagran : Etudes et acquisition foncière

logo-grand-lyonInervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Vous nous proposez ce soir de lancer des études dans le quartier de l’Ilot Mazagran au cœur de La Guillotière dans le 7ème arrondissement, ainsi que de réaliser des acquisitions foncières et démolitions dans ce même quartier.
 
Rappelons que Mazagran est un quartier figé depuis 1926, depuis qu‘a été imaginé par Camille Chalumeau, puis abandonné et régulièrement réactivé le projet de percée diagonale prolongeant l’avenue Félix Faure jusqu’au Rhône. Ce projet d’envergure se heurtait depuis toujours à de nombreux obstacles ainsi qu’à une opposition des habitants. Mais la servitude d’alignement qui a sévi pendant près de 80 ans a eu pour effet de figer de nombreux ilôts et de peu à peu conduire à une dégradation importante des ilôts placés sur le tracé, entre l’avenue Jean Jaurès et le rue de l’Université.

Au début du mandat précédent vous avez décidé d’abandonner définitivement ce projet de nouvelle percée routière et nous nous en réjouissons. Mais depuis, rien ! Depuis le quartier n’a bénéficié d’aucun investissement de la part de la collectivité, d’aucune rénovation urbaine.

Aujourd’hui, que constatons nous ? Un quartier qui se paupérise avec un habitat dégradé, à la limite de l’insalubrité. Un quartier présentant de nombreux espaces résiduels laissés à l’abandon, des zones de stationnement sauvage, des façades dégradées suite à des opérations de démolitions bâclées et non achevées, une impossibilité de construire de nouveaux bâtiments, une non rénovation des bâtiments existants du fait de l’incertitude sur le devenir du quartier. En bref, c’est un quartier entier de Lyon qui se meurt, un quartier de l’hypercentre de Lyon qui bénéficie d’un emplacement stratégique à 5 minutes à pieds de la Place Bellecour et desservi a proximité par 2 lignes de métro et 2 stations du  tram T1.

Vous nous dites dans cette délibération qu’avant la définition d’un programme d’aménagement en vue de lancer une consultation de maîtrise d’œuvre, des études techniques sont nécessaires. Je me permets de vous rappeler qu’en 2007 votre adjoint à la Ville de Lyon Gilles Buna indiquait déjà qu’une étude de composition urbaine avait été confiée en 2006 au cabinet d’architectes Civita.

Aujourd’hui, les objectifs que vous proposez pour le « projet Mazagran » sont particulièrement flous. Aucun périmètre d’étude n’est réellement défini. Pour nous, le périmètre d’intervention doit être élargi : entre l’avenue Jean Jaurès et la rue Pasteur d’une part, la Grande rue de la Guillotière et la rue de l’Université d’autre part. Pour nous, les conséquences de cette longue paralysie imposent désormais une action volontaire de la collectivité dans tous les domaines possibles de l’urbanisme : habitat, économie, circulation et modes doux, espaces et équipements publics, etc.

Les Conseils de Quartier et CIL de La Guillotière travaillent depuis des années sur ce dossier, ils vous ont interpellé à plusieurs reprises. Ils ont parfois le sentiment que ce dossier n’est pas prioritaire et n’avance pas.

Nous ne souhaitons pas que la succession d’études soit une excuse pour ne pas démarrer très rapidement une véritable rénovation urbaine de ce quartier. Pour les habitants, pour l’avenir de ce quartier il est aujourd’hui urgent d’avancer.

Nous voterons cette délibération en vous demandant que très rapidement un projet global ainsi qu’un plan d’action ambitieux soient établis pour ce quartier.

Je vous remercie pour votre attention.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité