Exonération de CFE pour les librairies indépendantes

Intervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Cette délibération nous pose un certain nombre d’interrogations et même de problèmes.

En effet l’objet de cette délibération est-il de soutenir le commerce indépendant ? Nous sommes bien évidemment en phase avec cet objectif, mais le commerce indépendant ne se limite pas aux librairies …

L’objet de cette délibération est-il de soutenir la culture ? Là aussi nous sommes bien évidemment en phase avec cet objectif, mais pourquoi ne pas soutenir également les disquaires, les magasins de musiques, les galeries d’art et dans une région historique de la soirie pourquoi également ne pas soutenir les créateurs de mode… ?

Au delà de ce problème de périmètre, l’exonération de CFE est-elle la bonne réponse ? Qui peut croire sérieusement qu’avec ces 19500 euros, répartis sur 14 entreprises, on va réussir à pérenniser une activité économique sur l’agglomération ? Je crois qu’il faudrait réfléchir à une autre politique de soutien, basée sur l’accompagnement, la transition technologique avec le développement des achats sur Internet ainsi que le développement du livre numérique, le partenariat avec les institutions culturelles comme la Bibliothèque Municipale, le développement d’action ludiques et éducatives dans les écoles de notre agglomération. C’est en effet tous petit que l’on attrape le virus de la lecture.

Dernière question, Monsieur le Président, que deviennent les librairies qui ne bénéficieront pas de cette réduction? Quelles sont les politiques menées pour les aider ? A titre personnel je connais au moins 2 libraires installés sur la rive gauche de Lyon, des libraires passionnés, des libraires qui y croient, des libraires qui partagent avec leurs visiteurs leur passion des livres, leur passion de la lecture … Ces 2 librairies ne sont pas dans votre liste, ces 2 librairies vivent sans cette réduction de la CFE.

Monsieur le Président, ce que vous nous proposez de voter aujourd’hui ce n’est ni plus ni moins qu’une niche fiscale. Il est pour le moins surprenant, à l’heure où l’ensemble de la classe politique vilipende les niches fiscales, que vous nous proposiez d’en créer une nouvelle dans notre agglomération ! Une niche fiscale, créée il y a quelques années, qui n’a été mise en œuvre que par un très petit nombre de collectivités. Les autres n’ont semble-t-il pas jugé ce système très efficace.

Au vu de la situation économique internationale, développer dans le Grand Lyon de nouvelles niches fiscales ne nous paraît  pas satisfaisant. Aussi, les élus du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon » voteront contre votre proposition de niche fiscale, à l’exception des membres de l’exécutif.

Je vous remercie.

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *