Changement de dénomination du Musée de l’imprimerie

ville-de-lyonIntervention de Christophe Geourjon – Conseil Municipal du 19 janvier 2015

Monsieur le Maire,

Nous voterons bien évidement en faveur du changement de dénomination du Musée de l’imprimerie, qui devient Musée de l’Imprimerie et de la communication graphique. Plus qu’un changement d’appellation, c’est une nouvelle page qui s’ouvre dans l’histoire de ce beau musée avec une scénographie et une muséographie rénovées.

La palette muséale lyonnaise est riche de sa diversité mais elle n’est pas suffisamment organisée pour faire de nos musées de véritables moteurs touristiques et culturels, au-delà des expositions temporaires de grande qualité qui sont régulièrement organisées.

Vous allez recruter un Directeur commun aux 3 musées municipaux (le Musée Gadagne, le Musée de l’Imprimerie et le Musée Malartre). C’est sans doute un progrès en termes de coordination mais cela devrait être qu’une étape pour, à terme, créer une direction unique des musées et du patrimoine de la ville articulée avec les services culturels de la métropole.

Oui, il faut aller plus loin et créer de une synergie entre ville et Métrople.

J’avais proposé de regrouper dans une structure appelée « Musées de Lyon » l’ensemble des musées d’envergure de la métropole lyonnaise. En ce sens, l’EPCC (Etablissement Public à Caractère Culturel) est une piste très intéressante à étudier.

Le projet « Musées de Lyon » permettrait de rassembler autour d’une même table l’ensemble des partenaires privés et publics (communes, métropoles, région et état). Ceci permettrait une meilleure synergie, une meilleure coordination de l’action, de la promotion et de l’animation de l’offre muséale lyonnaise.

Cela permettrait de mutualiser de nouveaux outils, par exemple de nouveaux développements dans le domaine du numérique et de porter une stratégie marketing pour qualifier encore plus la métropole comme destination touristique et culturelle, à l’image du « Quartier des Musées » à Vienne, qui attire chaque année plus de 3 millions de visiteurs …

Notre offre muséale, et les grandes institutions culturelles (Opéra, ONL, Maison de la Danse) sont des atouts majeurs pour l’attractivité et le rayonnement international, à condition de les doter d’outils adaptés pour leur développement.

Dans son dernier rapport la Chambre Régionale des Comptes pointe les incohérences, et dans certains cas l’opacité, de la gestion des grands équipements culturels Lyonnais. Ces équipements sont financés en très grande partie par les impôts des Lyonnais alors même que le public est Grand Lyonnais voir régional. Ainsi le théâtre des Célestins dont le travail remarquable est reconnu nationalement est subventionné par la Ville de Lyon à hauteur de 62% mais seulement la moitié des spectateurs sont Lyonnais. Le différentiel est encore plus important pour l’Opéra de Lyon.

Monsieur le Maire, ne restez pas immobile ! Ouvrez enfin le chantier de la gouvernance de nos institutions culturelles. C’est une question d’équité des Lyonnais face à l’impôt mais c’est surtout une question vitale pour garantir le développement culturel de notre Métropole, métropole dont Lyon est le fer de lance.

Cette évolution indispensable permettra tout à la fois le développement de nos institutions Métropolitaines et également le développement, au niveau de la commune, de nos structures et associations culturelles de proximité.

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *