Un guichet unique pour les solidarités améliorera la qualité de l’accompagnement

Le 15 février 2018 ouvrira à Lyon « des guichets unique du social ». En effet, les locaux et les équipes des points d’accueil des 9 antennes solidarités du CCAS seront mutualisées avec les 16 antennes solidarités des Maisons de la Métropole.

« Le rapprochement des pratiques professionnelles des équipes de ces deux structures va permettre une amélioration du service rendu et un échange de compétences bénéfiques à tous. Par exemple, la généralisation de l’accueil “inconditionnel” sans rendez-vous est un vrai progrès. Cet accueil était déjà en œuvre au CCAS. »

Intervention de Christophe Geourjon

Monsieur le Président,

Aujourd’hui, dans le cadre du Pacte de Cohérence Métropolitain, vous nous demandez d’approuver la création d’« un guichet unique du social » sur le territoire de la Ville de Lyon. Concrètement, cela se traduit par la réunion des équipes des 9 antennes solidarités du CCAS de la Ville de Lyon et des 16 antennes Solidarités des Maisons de la Métropole.  L’ensemble formant, à compter de début 2018, 18 Maison de la Métropole pour les Solidarités.

Dès la création de la Métropole de Lyon, les élus UDI ont proposé un rapprochement entre le CCAS et les services de la Métropole de Lyon. Un rapprochement qui pouvait, selon les territoires, aboutir à une fusion des services. L’objectif de cette convergence est, avant tout, d’augmenter l’efficience de l’accompagnement des personnes en difficulté sociale et/ou personnelle.

Ce rapprochement est bénéfique, car un guichet unique pour les solidarités :

  • Représente plus de moyens humains pour l’accompagnement. Les 18 Maisons de la Métropole compteront désormais 300 agents, soit 300 personnes au service de la politique sociale de Lyon.
  • Ce sont des démarches simplifiées par l’existence d’un seul interlocuteur. Point très important pour des personnes qui sont parfois peu à l’aise avec les démarches administratives.
  • C’est aussi une meilleure prise en charge, élément important pour la dignité et le respect de chacun. La non-nécessité de raconter une tranche de vie, parfois douloureuse et à de multiples interlocuteurs est déjà en sois un meilleur service. A titre d’illustration, 76% des personnes qui rencontraient les agents du CCAS rencontraient également les agents des Maison de la Métropole.
  • Enfin, cette convergence va permettre une prise en compte globale des difficultés et des besoins de l’usager autour d’un interlocuteur unique.

Le rapprochement des pratiques professionnelles des équipes de ces deux structures va permettre une amélioration du service rendu et un échange de compétences bénéfiques à tous. Par exemple, la généralisation de l’accueil “inconditionnel” sans rendez-vous est un vrai progrès. Cet accueil était déjà en œuvre au CCAS.

Enfin, nous notons avec satisfaction que ce rapprochement bénéficie d’un accompagnement au changement incluant 9 jours de formation pour chaque agent, ainsi qu’un dispositif d’information et de communication pour les agents et les usagers.

La motivation de ce rapprochement est d’abord l’amélioration de la qualité de l’accompagnement. Mais cette amélioration de la qualité de service, va aussi générer des économies qui permettront de financer d’autres actions dans le domaine des solidarités. Des économies au niveau des locaux puisque les antennes de solidarités du CCAS vont déménager et intégrer les locaux des Maison de la Métropole. Des économies également au niveau des ressources humaines : les 4 responsables d’antennes du CCAS ne seront pas renouvelés et 7 agents “service généraux” des antennes vont renforcer les équipes des EPHAD du CCAS.

Aujourd’hui, dans le cadre du Pacte de Cohérence Métropolitain, vous avez fait le choix d’un simple rapprochement des service ceci va permettre d’expérimenter ce travail en commun. C’est une première étape nécessaire vers une intégration qui, je l’espère, sera plus poussée dans les années à venir.

Les élus UDI voteront bien évidemment ce rapport.

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *