Délégations d’attributions de marché au Président de la Métropole : une modernisation en profondeur de nos processus internes serait plus pertinent

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon propose un élargissement des délégations d’attributions accordées par le Conseil de la Métropole au Président. L’objectif annoncé est d’attribuer des marchés d’investissement sans limitation de montant. Ces attributions ne seraient plus décidées par le conseil ou la commission permanente qui n’auraient donc plus qu’une validation a posteriori.

Intervention de Christophe Geourjon

Monsieur le Président,

Vous sollicitez un élargissement des délégations d’attributions accordées par le Conseil de la Métropole au Président. L’objectif est que vous puissiez directement attribuer des marchés d’investissement sans limitation de montant. Ces attributions ne seraient plus décidées par le conseil ou la commission permanente qui n’auraient donc plus qu’une validation a posteriori.

Quatre remarques :

  • Les élus UDI souhaitent une accélération de la mise en oeuvre de la PPI. Cet élargissement de délégation ne pose pas de problème juridique.
  • Les élus UDI approuvent l’enrichissement des comptes rendus des décisions du président par la réalisation d’un tableau listant ces attributions de marché, mais nous regrettons que ces informations ne soient pas synthétisées pour l’ensemble des attributions. Cela aurait été une étape vers plus de transparence.
  • Le rapport indique que cet élargissement des délégations pourrait permettre de gagner jusqu’à 4 mois dans le processus d’attribution des marchés. C’est une illustration de la lourdeur administrative de la Métropole.
  • A l’heure où on parle beaucoup de simplification administrative et de modernisation, nous pensons qu’il aurait été plus pertinent de mettre en œuvre une modernisation en profondeur de nos processus internes de validation et de contrôle afin de faire de la Métropole de Lyon une collectivité plus agile et plus réactive.

Bien que le problème mis en évidence soit réel, nous estimons que la solution proposée est une solution de facilité qui ne modernise pas le fonctionnement de la Métropole de Lyon.

Les élus UDI s’abstiendront sur ce rapport.

Je vous remercie,

Christophe Geourjon


Conseil Métropolitain du 27 avril 2018
Intervention de Christophe Geourjon
Dossier n° 2018-2735 : Délégations d’attributions accordées par le Conseil de la Métropole au Président – Modification n° 2 de la délibération n° 2017-1975 du Conseil du 10 juillet 2017 – Abrogation de la délibération n° 2017-2369 du 6 novembre 2017


Intervention conjointement posté sur le site du groupe UDI et Apparentés de la Métropole de Lyon 

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *