Indemnités et amitiés font bon ménages.

Intervention publique de Bernard Gillet au nom des élus UDI - Conseil Métropolitain du 26 Janvier 2015. Monsieur le Président, Dans sa 1ère version la loi d’affirmation de la Métropole limitait à 15 le nombre de vice-présidents. L’objectif était d’avoir un exécutif très resserré, chaque vice-président devant avoir la totalité d’un domaine fonctionnel dans sa délégation. Que constatons nous aujourd’hui ? Que vous avez décidé d’avoir un exécutif pléthorique de cinquante membres ! Cinquante membres, rendez-vous compte. Même le gouvernement le plus excessif de notre pays n’alignait pas autant de monde. Il s’agissait du gouvernement « Rocard 2 » entre 1988 et 1991 qui comptait pas moins de quarante- neuf Ministres et Secrétaires d’État. Monsieur Collomb vous avez fait mieux ! En réalité, si vous avez décidé d’un exécutif aussi important ce n’est pas pour plus d’efficacité mais c’est bien pour pour fiabiliser et fidéliser votre majorité plurielle qui semble en déliquescence ces jours-ci. En permettant à la commission permanente de ne pas être aussi...
Read More