Bilan intermédiaire de la concertation sur le projet Part-Dieu

logo-grand-lyonIntervention de Christophe Geourjon au nom du groupe « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon – UDI »

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Le projet de la Part Dieu va bouleverser notre ville et notre agglomération pour plusieurs décennies. Ce que nous décidons en ce moment, c’est l’image du Grand Lyon pour les générations futures, c’est l’image de l’accès à la métropole, c’est l’image de notre attraction internationale mais c’est aussi l’avenir d’un quartier de centre ville.

En effet l’enjeu du projet Part-Dieu est de trouver un juste équilibre entre 3 usages : desserte ferroviaire, coeur tertiaire du Grand Lyon et un quartier à vivre avec des habitants.

Ce genre de décision ne doit pas être pris en fonction d’un calendrier électoral.

Oui le noeud ferroviaire Lyonnais est saturé et nous devons agir à court terme pour améliorer la situation. Mais nous devons étudier dès maintenant toute les solutions pour le moyen terme. Et cela n’est pas uniquement une question ferroviaire, mais bien une problématique d’aménagement du territoire métropolitain. L’Etat l’a bien compris puisque les aménagements des gares sont sous chef de file des Métropoles. Dans ce contexte la désaturation du noeud ferroviaire Lyonnais doit s’intégrer dans la vision que nous avons de l’agglomération Lyonnaise et doit donc intégrer le développement de l’est de la Métropole.

Nous regrettons que le projet Part-Dieu soit trop discret sur la développement des dessertes de ce quartier. Ceci doit être pensé aussi bien au niveau du transport des marchandises que de la mobilité des habitants, des voyageurs ou des salariés. Il faut la aussi développer son intégration dans la Ville et dans l’agglomération.

Au delà de la gare en elle-même et d’une vision intelligente de celle-ci, j’ai pris plaisir à constater que le bilan intermédiaire de la concertation préalable montre à quel point il est nécessaire d’avoir un réel quartier de vie, et non pas simplement un quartier tertiaire, sans partage, sans destin. Car c’est cela plus que toute autre chose qui manque à la Part Dieu, de la vie ! Faire de ce lieu un quartier où il fait bon vivre est largement à notre portée, mais cela ne passera pas simplement par des beaux trottoirs, des jolies clairières vertes ça et là dans cette forêt d’acier. Part-Dieu a besoin d’une végétalisation au niveau du sol et non pas uniquement sur al toiture du centre commercial!

C’est l’intégralité des espaces de partages qu’il faut repenser, en mettant l’humain, et non l’urbain, au cœur du projet. Il faut penser proximité, il faut penser petit commerce, il faut penser convivialité, bref il faut penser le « vivre ensemble ». Nous devons éviter à tout prix le quartier minéral !

Les lyonnais n’attendent qu’une chose : c’est que la Part Dieu soit un lieu où ils se sentent bien! Il y a une vie en dehors des tours!

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *