ville-de-lyonIntervention de Christophe Geourjon au nom des élus du groupe UDI de la Ville de Lyon

Monsieur le Maire,

En introduction de cette délibération nous nous réjouissons que vous ayez enfin entendu raison et revu votre position concernant la fermeture de la piscine de Gerland. Mieux vaut tard que jamais. La mobilisation des élus d’opposition de la Mairie du 7ème, la mobilisation des habitants, et aussi je le reconnais bien volontiers les conseils ou pressions en interne de votre équipe vous ont obligé à annoncé la construction d’une nouvelle piscine ouverte toute l’année, puis à prolonger l’ouverture de la piscine d’été de Gerland jusqu’à la livraison de ce nouvel équipement nautique. Cette prolongation provisoire de l’ouverture correspond à l’amendement que j’avais déposé, au nom des élus UDI, lors du conseil municipal du 4 juillet et que vous aviez rejeté à l’époque. Demains ce sont donc les habitants du 7ème arrondissement et les Lyonnais qui bénéficieront de cette évolution et nous nous en réjouissons.
Une remarque cependant, si j’en crois la presse ainsi que certains élus du 7ème vous avez déjà décidé que cette piscine serait construite dans le cadre d’un partenariat privé/public, vous avez aussi décidé de son emplacement. Monsieur le Maire ou est la concertation que vous annonciez à ce sujet lors de votre conférence de presse du 1er juillet? Nous restons très attentif et mobilisé pour que les tarifs de la future piscine soient similaires à ceux pratiqués dans l’actuelle piscine de Gerland.

Le projet de modification n°13 du Plan Local d’Urbanisme concerne pour la Ville de Lyon le tènement immobilier du stade de Gerland, tènement qui fait l’objet depuis le conseil municipal du 4 juillet d’un bail emphytéotique a construire avec la SASP LOU Rugby.

Une remarque de forme en premier lieu. Il aurait été plus transparent et plus démocratique que le contenu de cette révision du PLU soit présenté lors du vote du bail emphytéotique entre la Ville de Lyon et la SASP LOU Rugby. De même dans le cadre de cette révision nous avons dû demander à mainte reprise l’étude de composition de l’agence d’urbanisme du projet immobilier du LOU. Il y a la, mais c’est malheureusement une habitude, un manque de transparence, une volonté d’avancer caché.

Depuis 2008, nous sommes favorables, après le départ de l’OL, à l’arrivée du LOU Rugby à Gerland. L’existence de clubs professionnels de haut niveau (foot, rugby, basket, hockey sur glace,…) est une chance pour le rayonnement de notre ville. Ils sont et doivent également être de formidables outils de cohésion sociale, d’exemplarité et de motivation pour les enfants. Les sports collectifs, permettent aux plus jeunes de s’ouvrir aux autres en forgeant un esprit d’équipe, de découvrir ses limites, de se dépasser et de parvenir à se positionner par rapport aux autres. C’est aussi l’apprentissage des valeurs de respect, de fair-play et d’effort. Ceci est particulièrement le cas pour le rugby où nous ne connaissons pas les débordements de certains supporters. Accueillir le LOU à Gerland est donc une fierté et une opportunité pour le 7ème.

Dans le cadre du bail emphytéotique signé en juillet dernier, la SASP LOU Rugby s’engage à investir 66 M€ sur Gerland. En poids relatif par rapport au chiffre d’affaire des SASP c’est un investissement 2 fois plus important que celui réalisé à Décines par l’OL (CA 2014 LOU 13,3M€ ; CA 2014 OL 96,3M€). De plus, l’arrivée du LOU Rugby à Gerland ne nécessitera aucun investissement public contrairement à l’OL Land, où la facture pour la Métropole et le SYTRAL a été lourde.

Dans ce cadre, la modification du PLU est une nécessité pour l’équilibre financier du projet du LOU Rugby.

Cette modification et le projet immobilier qu’il permet, respectent l’esprit d’origine de Tony Garnier qui souhaitait créer à coté du stade une Cité des sports. La mise en place de cônes visuels est pertinente en permettant de préserver des visuels sur le stade de Tony Garnier depuis l’avenue du même nom. Ce projet suit en cela les recommandations de l’architecte des bâtiments de France. Enfin, nous approuvons la limitation de la surface commerciale totale à seulement 1000 m2. Cela évitera donc la création d’un nième centre commercial dont vous avez le secret Monsieur le Maire.

En conclusion, les élus UDI approuvent ce projet de révision du PLU et souhaite que le LOU Rugby puisse se développer dans l’enceinte du stade rénové et faire ainsi rayonner l’esprit du sport et Lyon.

Je vous remercie,

Restons en contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *