40 ans de discours pour l’Anneau des science

En 2017, Lyon n’a toujours pas de périphérique bouclé. C’est une des très rare Ville en Europe dans ce cas !

Monsieur le Président,

En 2017, Lyon n’a toujours pas de périphérique bouclé. C’est une des très rare Ville en Europe dans ce cas !

En 1958, le 1er tronçon sud était livré. Ensuite, beaucoup de discours. 40 ans de discours !

Puis dans le cadre d’un accord Grand Lyon / Département du Rhône, il est décidé que le Grand Lyon prenne en charge le contournement nord et le département le contournement ouest.

A partir de 1988, Michel Noir, pour le Grand Lyon, tient ses engagements. Après bien des péripéties TEO est mis en service en 1997. On n’ose imaginer notre agglomération sans cet ouvrage !

En revanche, pour l’ouest pour des raisons électoralistes et financières le dossier n’a que peu avancé pendant des décennies. Aujourd’hui, le projet avance, lentement mais il avance…

Nous sommes favorables à l’anneau des sciences intégrant des parcs-relais pour assurer une connexion forte entre voiture et transport en commun. C’est bien dans notre esprit, un projet multimodal qui permettra de capter le trafic automobile en amont.

Malheureusement, une question est totalement éludée dans le rapport qui nous est soumis. C’est la question du financement, or nous sommes sur un budget de l’ordre de 2,5 à 3 Md€. Pour les élus UDI, il est indispensable d’aborder ce sujet dès maintenant même si le début des travaux n’est prévu qu’a échéance de 2022, c’est-à-dire dans 5 ans.

Je vous remercie

Christophe Geourjon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *